Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Savoie : revivez en photos et en vidéos l'arrivée de l'Étape du Tour 2019 à Val Thorens

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

135 kilomètres de souffrances. Les coureurs de l'Étape du Tour ont dû se surpasser ce dimanche pour rallier Albertville à Val Thorens. Sur les 16 000 inscrits, un peu plus de 12 000 coureurs se sont lancés dans l'ascension.

Après l'effort, un plat de pâtes et une bonne bière ... la sieste.
Après l'effort, un plat de pâtes et une bonne bière ... la sieste. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Val Thorens, Saint-Martin-de-Belleville, France

Ils l'ont fait ! Un peu plus de 12 000 cyclistes sur les 16 000 inscrits sont venus à bout de l'Étape du Tour. Ils ont rallié Albertville à Val Thorens ce dimanche : 135 kilomètres, avalés en seulement 4h47 pour Cédrick Dubois, arrivé en tête un peu avant midi. 

Les trois coureurs arrivés en tête de la course à Val Thorens. - Radio France
Les trois coureurs arrivés en tête de la course à Val Thorens. © Radio France - Tommy Cattaneo.

La station savoyarde s'est transformée en véritable village d'arrivée. Une Étape du Tour pour les "amateurs", mais qui a vraiment fait office de répétition générale avant la "vraie" étape du Tour de France entre Albertville et Val Thorens le 27 juillet.

Les bénévoles, eux, sont plutôt bien rôdés. Ils ont accueilli les coureurs sur la ligne d'arrivée pour les orienter, leur donner leur médaille et parfois les aider à tenir debout. "Il faut faire attention quand ils posent le pied à terre", confie Raymond, un de bénévoles. "Ils viennent de faire un effort terrible."

"Moi je suis venue encourager mon papounet", explique Juliette, originaire du Loir-et-Cher. "Il est en sueur, déshydraté, il va lui falloir un peu de repos je pense." "Elle pourrait me masser vu qu'elle fait des études de kiné", lâche avec le sourire Yves, son papa, qui vient de terminer la course. "Ça pourrait peut-être me remettre les jambes en place."

La famille Machu est venue du Loir-et-Cher pour encourager Yves (au centre). - Radio France
La famille Machu est venue du Loir-et-Cher pour encourager Yves (au centre). © Radio France - Tommy Cattaneo.

De l'aveu des participants, la course a été extrêmement difficile. "Surtout la fin !", confie Edwige Pitel, première femme a avoir franchi la ligne d'arrivée en 5 heures et 25 minutes.  Et elles pensent aux coureurs du Tour de France. "Ça va être une étape très difficile pour eux je pense ... je leur souhaite bon courage !"

Edwige Pitel a terminé la course en seulement 5 heures et 25 minutes. - Radio France
Edwige Pitel a terminé la course en seulement 5 heures et 25 minutes. © Radio France - Tommy Cattaneo.