Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Scandale au crématorium de Nanterre : des cendres auraient été mélangées

mercredi 6 août 2014 à 5:00 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Ce sont deux ex-employés du crématorium de Nanterre qui ont dévoilé l’affaire à la presse. Des cendres de défunts auraient été mélangées dans les urnes à l’insu des familles. Le Parquet de Nanterre a ouvert une enquête lundi dernier pour connaître le fin mot de l’histoire. Il veut faire la lumière sur les soupçons de dérives qui pèsent sur le crématorium de la ville géré par le groupe OGF.

cimetière ok crémation
cimetière ok crémation © Radio France/Nathalie Doménégo

Le scandale est arrivé par deux ex-salariés qui ont expliqué que pour rattraper un retard, ils leur arrivaient de rassembler dans un coin les restes de la dépouille qui n’avaient pas été brulées et d’ajouter un nouveau cercueil. Ils ont même avoué avoir pu inverser les cendres dans les urnes.

Ces mauvaises pratiques sont-elles courantes ou restent-elles une regrettable exception ? Comment les familles peuvent-elles être certaines que les cendres mises dans leur urne proviennent bien de leur défunt et seulement de leur défunt ?

E1 Scandale crématorium

En plein deuil, difficile pour les familles de vérifier la qualité de la prestation . "Les familles confrontées à un décès sont incompétentes, elles ne savent rien sur la législation qui normalement les protège, donc c’est un véritable abus de position de faiblesse "  estime Michel Kawnik, le président de l’Association française d’information funéraire.

Au crématorium du Père Lachaise, le plus important de France, Jean-Albert, l’un des employés "opérateur de four" qui est chargé de suivre tout le processus de crémation, estime que tout est fait pour ne pas mélanger les cendres . Il existe un protocole réglementé et qui doit être contrôlé tous les ans. "C’est notre boulot donc c’est fait dans les règles " affirme Jean-Albert.

La réalité c'est que tout repose sur le professionnalisme d’une seule personne. Et au crématorium de Nanterre, les ex-salariés qui ont fait ces révélations avaient été licenciés pour faute professionnelle, pour ce type d’erreurs explique en aparté la direction du crématorium de Nanterre.

L’affaire est d’autant plus embarrassante qu’elle sème le doute sur toutes les crémations qui se déroulent en France.