Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Adoptions impulsives, animaux non identifiés : à la SPA de Couzeix les abandons sont de retour

-
Par , France Bleu Limousin

C'est ce samedi la journée mondiale contre l'abandon des animaux . Des abandons qui ont repris depuis le déconfinement. Exemple près de Limoges, au refuge SPA de Couzeix qui doit recueillir chaque jour chiens et chats .

Chaque année, les refuges d'animaux recueillent des animaux abandonnés par leurs maîtres mais faute de place, les chiens et chats de la fourrière sont sur liste d'attente.
Chaque année, les refuges d'animaux recueillent des animaux abandonnés par leurs maîtres mais faute de place, les chiens et chats de la fourrière sont sur liste d'attente. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Depuis le déconfinement, la SPA est confrontée à la multiplication des   abandons. Les bénévoles étaient pourtant optimistes : pendant les trois mois de fermeture au public, le refuge de Couzeix , près de Limoges , a fait face à quatre abandons, ce qui est relativement peu. Cette période est désormais révolue car les chatons affluent ces trois dernières semaines. "Nous sommes débordés ! On compte 15 à 20 arrivées par jour ! Nous allons très vite être saturés. Tous les ans c'est la même chose. Les maîtres ne stérilisent pas leurs chattes et avec trois portées par an, on en retrouve partout", désespère Jean-Guy Donnart, directeur de la SPA. 

Les adoptions se font très souvent sur impulsion

En une heure, deux chiens sont amenés au refuge . Un dont le maître est décédé et dont la famille ne veut pas s'occuper. Un autre retrouvé sur l'autoroute A20, près de Saint-Sylvestre. Il est non identifié, un cas typique à la SPA. En plus des abandons il y a aussi les retraits d'animaux : "C'est une deuxième portée d'un chat adopté ici. Le couple n'a pas les moyens de s'en occuper et il est hors de question de leur laisser trois chatons dans 20 mètres carrés", explique Alicia, enquêtrice sur la maltraitance. L'année dernière 100 chats ont été retiré auprès des familles. 

Des abandons de plus en plus nombreux

Allergies, manque de moyens financiers, déménagement, cadeau offert...c'est souvent les mêmes raisons selon la secrétaire  : "il y a aussi des maîtres qui se lassent et qui ramènent  l'animal après six ans de vie commune et c'est un traumatisme pour l'animal, un second abandon." Pourtant ceux qui adoptent sont soumis à un questionnaire précis, mais il a ses limites pour Jean-Guy Donnart : "qui va pouvoir vérifier que le chien ne dort pas à l'extérieur ? Personne. Les abandons arrivent de plus en plus car les adoptions se font très souvent sur impulsion, c'est-à-dire à la demande des enfants, sur un coup de cœur, puis ils se rendent compte que l'animal a des exigences. C'est pour ces raisons là que nous n'avons pas mis en place d'adoptions sur internet pendant le confinement. Il faut une rencontre avec l'animal, c'est fondamental, on ne pousse pas les gens à adopter", affirme t-il.

Tous les étés, environ 60 000 animaux sont abandonnés par leurs maîtres en France selon la fondation 30 millions d'amis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu