Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pass sanitaire : dans cette piscine près de Rennes, "on se débrouille"

Par

Comme dans les cinémas et les parcs de loisirs, le pass sanitaire est obligatoire pour entrer dans une piscine à partir de mercredi 21 juillet. À Cesson-Sévigné, près de Rennes, on a dû s'organiser en dernière minute pour mettre en place les contrôles du pass sanitaire.

De nombreux visiteurs non vaccinés sont venus profiter une dernière fois de la piscine avant de pouvoir revenir avec leur pass sanitaire. De nombreux visiteurs non vaccinés sont venus profiter une dernière fois de la piscine avant de pouvoir revenir avec leur pass sanitaire.
De nombreux visiteurs non vaccinés sont venus profiter une dernière fois de la piscine avant de pouvoir revenir avec leur pass sanitaire. © Radio France - Maxime Glorieux

Le Morbihan et le Finistère sont toujours en vigilance jaune canicule ce mercredi 21 juillet selon Météo France. Alors que vous êtes nombreux à chercher un peu de fraîcheur dans les piscines, il faudra désormais présenter un pass sanitaire à l'entrée, soit un test négatif de moins de 48 heures ou une vaccination complète, au bout d'une semaine. Cette mesure ne concerne pas les moins de 18 ans. À Cesson-Sévigné, près de Rennes, l'équipe municipale a mis en place ces contrôles en un temps record et sans pouvoir embaucher de salariés supplémentaires.

Publicité
Logo France Bleu

Des horaires raccourcis pour permettre une rotation des employés

L'équipement est simple : une tente, une barrière et un téléphone portable pour scanner les QR codes. En revanche, l'organisation des plannings a été plus compliquée. "On n'a pas d'agence d'interim devant la mairie qui attende qu'on ait besoin de personnel", ironise Christian Parisot, adjoint au maire délégué aux sports. Dans ce contexte de crise sanitaire, il est compliqué de trouver des candidats et les restrictions de budget compliquent parfois les embauches. 

"Aujourd'hui il faut qu'on se débrouille", glisse l'adjoint au maire. La piscine ouvrira donc plus tard le matin, fermera plus tôt le soir, et ne sera plus ouverte le samedi matin. Cela libère du temps de travail et permet une rotation d'un agent à l'accueil de la piscine, dédié au contrôle du pass sanitaire. "On est autour de 60 heures d'ouverture au public par semaine donc ça demande un renfort considérable si l'on doit mettre quelqu'un pour filtrer l'entrée !" conclut Ronan Le Breton, le directeur de la piscine de Cesson-Sévigné. 

Jusqu'à 1.400 visiteurs par jour

Jacuzzi, toboggans, jets d'eau, espace extérieur... Jusqu'à 1.400 visiteurs viennent se baigner chaque jour alors que, dehors, le thermomètre dépasse les 30 degrés. Ils étaient nombreux, non vaccinés, à profiter de la piscine une dernière fois mardi 19 juillet. "J'ai vu sur leur site qu'ils demandent un pass sanitaire donc j'en profite pour venir avec mes enfants. Je reviendrai quand je serai vacciné", relativise Pierre, un jeune papa venu avec ses deux fils. D'autres, comme Chris, ne veulent pas se faire vacciner et s'apprêtent à faire une croix sur les séances à la piscine. "Il y a d'autres moyens de se baigner, il n'y a pas que les piscines : pour aller à la mer, pour l'instant, il n'y a pas besoin de pass sanitaire."

Si le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a évoque une semaine de tolérance dans la mise en place du pass sanitaire, vis-à-vis de ceux ne l'ont pas, les équipes de la piscine de Cesson-Sévigné veulent des contrôles stricts à l'entrée, pour éviter tout conflit ou réclamation à l'entrée de la piscine. "Si jamais il y a vraiment un gros problème, on a demandé à nos éducateurs et aux gens de l'accueil d'appeler la police municipale", indique Christian Parisot. Un bilan du dispositif est prévu d'ici une semaine.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu