Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"On se fait vacciner, mais à reculons" : avant les restrictions, vaccination en masse mais sans enthousiasme

-
Par , France Bleu Paris

Depuis l'allocution d'Emmanuel Macron lundi, plus de 3 millions de Français ont pris rendez-vous pour se faire vacciner. Les centres de vaccination sont pris d'assaut. Alors certaines communes ont installé des centres de vaccination temporaires sur les lieux de loisir. Exemple à La Courneuve.

Dès l'ouverture, le stand temporaire de vaccination a été massivement investi.
Dès l'ouverture, le stand temporaire de vaccination a été massivement investi. © Radio France - Théo Hetsch

J-3 avant les premières restrictions pour les non-vaccinés ! Dès ce mercredi 21 juillet, il faudra présenter le pass sanitaire pour entrer au cinéma et dans tous les lieux culturels qui rassemblent plus de 50 personnes. Résultat : c'est un raz-de-marée sur les créneaux de vaccination. Alors en Île-de-France, plusieurs communes ont installé des stands temporaires de vaccination sur les lieux de loisirs et de vacances.

Ainsi, à l'occasion de La Courneuve Plage, la municipalité a installé ce dimanche 17 juillet un stand temporaire dans le Parc de la Liberté. Dès l'ouverture, à 14h, celui-ci a été massivement investi, plus de 70 personnes se sont présentées devant le petit cabanon, où l'on vaccine à tour de bras. "Je ne m'attendais pas à voir autant de monde", se réjouit le docteur Julien Le Breton, responsable du Centre Municipal de Santé, "on sentait des prémices, beaucoup de gens nous ont appelé en amont pour réserver. Tant mieux si cela marche bien", se félicite le professionnel de santé.

"Si tu ne fais pas vaccin, tu n'as plus aucune liberté..."

L'appel à la vaccination du président de la République fonctionne, effectivement, malgré les manifestations qui émaillent plusieurs villes de France. Mais les Français se rendent sans enthousiasme pour se faire vacciner. "Moi je viens pour les restaurants, pour pouvoir aller au café ou dîner en extérieur à partir du mois d'août", explique ainsi Tatiana. Début août, en effet, le pass sanitaire sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, salles de sport, avions, trains, cars longs trajets et établissements médicaux. "On a l'impression que si tu ne fais pas le vaccin, tu n'as plus aucune liberté, c'est un peu abusé..." se plaint Arnaud. De même, beaucoup viennent contraints et forcés, comme Rose, la cinquantaine : "On vient se faire vacciner mais à reculons, je suis toujours un peu réfractaire, mais je me suis résigné, je n'ai pas le choix", estime-t-elle.

Beaucoup sont résignés, mais ils posent tout de même des questions aux soignants. "On tente d'y répondre et de leur consacrer un peu de temps pour discuter. De plus en plus, les gens parlent de santé, et ça c'est très bien", juge le docteur Le Breton. "Et puis une opération comme celle-ci permet au fond de lever beaucoup de doute, et de convaincre l'entourage : ça rassure tout le monde de venir collectivement se faire vacciner". Ce stand temporaire était d'autant plus le bienvenu que le centre municipal de vaccination est complet jusqu'à la mi-août.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des centres temporaires sur les îles de loisir d'Île-de-France

La région Île-de-France et l'Agence régionale de santé (ARS) souhaitent multiplier ce type de stand temporaire, en particulier dans les îles de loisirs franciliennes. Dès ce week-end, il sera donc possible de se faire vacciner à l'île de loisirs de Vaires-Torcy (77), à celle de Bois-le-Roi (77), du Val-de-Seine, de Verneuil-sur-Seine (78) et de Cergy-Pontoise (95). Vous pouvez retrouver le calendrier complet sur le site de la région Île-de-France.

Le week-end suivant, les 23, 24 et 25 juillet, la vaccination sera ouverte dans trois structures de la région : à l'île de loisirs de Cergy-Pontoise (95), à celle d'Étampes (91) ou encore celle de Port aux Cerises, à Draveil (91). Sans rendez-vous, les centres de vaccination – pris en charge par des équipes de la Croix-Rouge – seront ouverts le week-end, de 10h à 17h et équipés pour pouvoir vacciner environ 300 personnes en moyenne par jour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess