Éducation

Mobilisation à Montpezat pour obtenir une classe supplémentaire

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère mercredi 31 août 2016 à 16:25 Mis à jour le mercredi 31 août 2016 à 16:37

Tous mobilisés pour la 6é classe à Montpezat
Tous mobilisés pour la 6é classe à Montpezat © Radio France - Ludovic Labastrou

À la veille de la rentrée scolaire dans le Gard, les parents d'élèves se mobilisent déjà, comme à Montpezat où une trentaine d'entre eux ont tenu à rappeler à l'inspection académique qu'ils souhaitent la création d'une sixième classe.

La rentrée est déjà mouvementée du côté de Montpezat, près de Saint-Mamert-du-Gard, où les parents d'élèves réclament, sans avoir été entendu pour l’instant, l’ouverture d’une sixième classe.

Une trentaine de parents se sont rassemblés devant l'école du village lors de la pré-rentrée des cinq enseignants ce mercredi. Ils promettent que la mobilisation ira jusqu'au bout s'ils ne sont pas entendus par l'inspection académique du Gard.

Avec 137 inscrits, ils estiment en effet que les effectifs sont en hausse d'une rentrée sur l'autre et que l'ouverture d'une nouvelle classe est nécessaire

En juin dernier, les parents avaient déjà exprimé leur mécontentement. Une pétition avait circulé sans beaucoup d'effet du côté des autorités académiques. Ils se rappellent donc au bon souvenir de l'administration en affirmant ne rien vouloir lâcher. C'est pour eux une question d'équité entre tous les territoires.

"Jusqu'à 33 élèves dans une classe à deux niveaux, ce n'est pas possible"

Le reportage à Montpezat de Ludovic Labastrou

Ce jeudi l'inspection académique du Gard viendra recompter les effectifs. C'est la traditionnelle règle à calcul de l'administration, afin de procéder aux derniers ajustements pour la rentrée scolaire. Les parents espèrent bien obtenir un avis favorable pour l'ouverture de cette classe supplémentaire tant espérée.

Car déjà en 2014, avec 136 élèves inscrits, les parents avaient obtenu l'ouverture d'une classe. En 2015, une légère baisse des inscrits avait conduit à sa fermeture. Pour cette rentrée, 137 élèves fréquentent les bancs de la petite école de village. Les parents sont donc "assez" optimistes.

Autre argument qui plaide en faveur d'une nouvelle classe : le village, situé à un jet de pierre de Nîmes, se développe.

Jean-Michel Andriuzzi, le maire de Montpezat

Jean-Michel Andriuzzi, le maire "determiné" de Montpezat - Radio France
Jean-Michel Andriuzzi, le maire "determiné" de Montpezat © Radio France - Ludovic Labastrou

Partager sur :