Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sécheresse en 2018 : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour 43 communes supplémentaires dans le Loiret

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

L'arrêté est paru au journal officiel du 9 août 2019. L'état de catastrophe naturelle pour des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse est reconnu pour 43 communes de plus dans le Loiret, pour deux périodes (juillet-décembre et octobre-décembre 2018).

Fissure sur une maison (illustration)
Fissure sur une maison (illustration) © Radio France - Louis de Bergevin

Loiret, France

L'arrêté du 16 juillet 2019 a été publié ce jeudi au Journal officiel. "L'état de catastrophe naturelle pour des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la ré-hydratation des sols", a été reconnu pour quarante-trois communes du Loiret. Cela concerne une partie de l'année 2018.

Pour la période du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018 :

Baule, Bazoches-sur-le-Betz, Boismorand, Boulay-les-Barres, Cepoy, Combleux, Engenville, Fleury-les-Aubrais, Fontenay-sur-Loing, Girolles, Lailly-en-Val, Messas, Nargis, Olivet, Oussoy-en-Gâtinais, Ouzouer-sur-Trézée, Pannes, Saint-Ay.

Pour la période du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018

Auvilliers-en-Gâtinais, Les Bordes, Bougy-lez-Neuville, La Chapelle-Saint-Sépulcre, Chilleurs-aux-Bois, Coinces, Épieds-en-Beauce, Escrignelles, Gémigny, Jouy-le-Potier, Ligny-le-Ribault, Marcilly-en-Villette, Montbarrois, Montcresson, Montereau, Montigny, Le Moulinet-sur-Solin, Noyers, Oison, Saint-Germain-des-Prés, Sigloy, Sougy, Sury-aux-Bois, Thimory, Vrigny.

Dix jours pour faire sa déclaration, en cas de sinistre

La préfecture du Loiret rappelle que "les assurés doivent déclarer à leurs assureurs tout sinistre susceptible de faire jouer la garantie catastrophe naturelle dès qu’ils en ont connaissance et au plus tard dans les dix jours suivant la publication de l’arrêté interministériel, soit jusqu’au 19 août 2019 inclus".

Une centaine de maisons concernées à Olivet

Ce nouvel "arrêté sécheresse" fait suite à celui de juin 2019, qui concernait cent-cinquante communes du Loiret. Le maire d'Olivet, deuxième commune du Loiret, Matthieu Schlesigner se dit satisfait de la publication de cet arrêté : "une centaine de maisons sur ma commune sont concernées, principalement pour des lézardes sur les murs. _L'arrêté était très attendu_, d'autant que certains habitants étaient surpris qu'Olivet ne fasse pas partie du premier, publié en juin. Désormais, nous allons contacter chaque administré concerné pour leur dire qu'ils ont dix jours pour effectuer les démarches ouvrant droit aux indemnisations."

Trente-et-une communes concernées dans le Loir-et-Cher, dont Blois et Romorantin

La préfecture du Loir-et-Cher indique qu'un arrêté de catastrophe naturelle est publié également pour trente-et-une communes (deuxième semestre 2018) : Beauce-le-Romaine - Blois - Chailles - Châtres-sur-Cher - Chaumont-sur-Tharonne - Chémery - Controis-en-Sologne - Couddes - Faye - Fossé - Fresnes - Langon-sur-Cher - Millançay - Naveil - Oisly - Pruniers-en-Sologne - Romorantin-Lanthenay - Saint-Julien-sur-Cher - Saint-Laurent-Nouan - Saint-Sulpice-de-Pommeray - Saint-Ouen - Sainte-Anne -Sassay - Souesmes - Theillay - Vendôme - Villebarou - Villeherviers - Villerable - Villermain - Yvon-le-Marron