Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sécurité dans les manèges : les exploitants prennent toutes leurs précautions à la fête foraine de Beaumont

lundi 2 avril 2018 à 18:44 Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne

Suite à l'accident mortel survenu samedi dernier dans une fête foraine à côté de Lyon, les forains tiennent à rassurer les usagers. A la fête foraine de Beaumont dans le Puy-de-Dôme, les exploitants contrôlent leurs manèges quotidiennement.

L'attraction le "Rock&Roll" est programmée via un ordinateur
L'attraction le "Rock&Roll" est programmée via un ordinateur © Radio France - Lauriane Havard

Beaumont, France

Tous les jours, c'est le même rituel. Avant que les visiteurs arrivent, les gérants des manèges inspectent leur attraction. Barrières de sécurité, boulons, rails... tout y passe. 

La sécurité avant tout 

13h45, c'est l'heure pour Guillaume Courchinoux de faire son tour. Chaque jour, cet exploitant vérifie son manège. "Je regarde par exemple si les barrières sont bien résistantes, si un petit rigolo n'a pas enlevé une clavette, c'est une petite goupille de sécurité"

Le risque zéro n'existe pas - Guillaume Corchinoux, gérant d'un manège 

En dehors de ces vérifications purement mécaniques, les forains sont aussi là pour que tout se déroule dans de bonnes conditions. "Quand il y a des jeunes un peu trop turbulents, qui veulent sauter en marche par exemple, c'est moi qui intervient!" assure Guillaume Courchinoux. Même si ils font leur maximum pour assurer la sécurité de leurs usagers "le risque zéro n'existe pas"

Wilson Guillemin, exploitant d'un manège à la fête foraine de Beaumont - Radio France
Wilson Guillemin, exploitant d'un manège à la fête foraine de Beaumont © Radio France - Lauriane Havard

Un contrôle strict chaque année

Les manèges doivent subir un contrôle une fois par an. C'est une société externe agréée qui intervient sur le manège pendant une journée entière. "Ils passent tout au peigne fin et notamment à la radiographie [...] C'est un appareil qui permet de contrôler l'état de la ferraille" explique Wilson Guillemin, gérant d'un manège à Beaumont. 

Si les forains n'obtiennent pas l'aval de cette société, ils ne peuvent plus exercer et installer leurs manèges sur les places des communes. La municipalité doit quant à elle vérifier que chaque exploitant détient les papiers nécessaires