Société

Sécurité : des blocs de béton devant la cathédrale de Strasbourg jusqu'aux législatives

Par Olivia Cohen, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass samedi 15 avril 2017 à 22:46

Des plots et des longrines devant l'entrée de la cathédrale de Strasbourg
Des plots et des longrines devant l'entrée de la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Olivia Cohen

Des blocs de béton gris ont été installés samedi 8 avril à l'entrée de la cathédrale de Strasbourg, au lendemain de l'attentat de Stockholm, par mesure de sécurité en vue de Pâques et des élections. Aucune date de retrait n'est prévue, des plots rétractables devraient être installés à terme.

Aux pieds de la cathédrale de Strasbourg, à l'entrée de la rue Mercière, on ne peut pas les louper : d'énormes blocs de béton, appelés "longrines" dans le jargon du BTP, barrent l'accès au monument. Il s'agit d'une mesure de sécurité mise en place samedi 8 avril, au lendemain de l'attentat de Stockholm et pour l'heure, aucune date de retrait n'est prévue. Les plots devraient en tout cas rester en place au moins jusqu'aux législatives.

À VOIR EN + : VIDEO - Marché de Noël de Strasbourg : sous les guirlandes, les checks-points

Devant la cathédrale, un ou deux touristes déplorent leur présence, mais dans l'ensemble, tout le monde semble s'être habitué à ces blocs de béton disgracieux à coté de la façade de la cathédrale, en grès des Vosges rose. Robert Herrmann, président de l'Eurométropole et adjoint au maire de Strasbourg responsable de la sécurité, le confirme :

La menace terroriste n'a pas baissé, ces blocs sont nécessaires, surtout à cet endroit-là. Ailleurs, des plots rétractables ont été installés. Donc, certes, ça n'est pas parfait mais nous avons tâché de rendre ce dispositif anti-intrusion le moins anxiogène et le plus discret possible pour que cela ne perturbe pas les touristes pour prendre des photos !

Touristes et commerçants les remarquent à peine

Lazare, gérant de la brasserie "Le pilier de l'ange", est aux premières loges : sa terrasse a vue sur les fameux blocs de béton, mais peu importe, ce dispositif anti-intrusion est nécessaire :

Pourquoi voulez-vous que ça fasse fuir les clients ? Il faut le faire ! Si on ne fait rien et qu'il y a un accident, les gens iront se plaindre ensuite.

Tout le monde semble s'être habitué à ces blocs de béton devant la cathédrale de Strasbourg - Radio France
Tout le monde semble s'être habitué à ces blocs de béton devant la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Olivia Cohen

Un peu plus loin, Mélanie, venue de Paris, s'étonne de notre question : elle n'a pas noté la présence des blocs de béton. En revanche, elle a bien remarqué ce grand lapin blanc qui, fêtes de Pâques obligent, distribue du chocolat aux passants, un lapin qui a lui aussi adopté les blocs :

Ces blocs ne sont pas moches, ils sont rassurants. Pour les livraisons, les camions font un petit détour et c'est très bien comme ça.

À terme, la mairie compte installer des plots rétractables, plus discrets et plus adaptés au paysage urbain local, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Des blocs de béton qui se sont fondus dans le décor devant la cathédrale de Strasbourg - Radio France
Des blocs de béton qui se sont fondus dans le décor devant la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Olivia Cohen