Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Savoie : la ville de Chambéry fait appel à ses habitants pour veiller sur leur quartier

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

La ville de Chambéry (Savoie) veut mettre en place le dispositif de "Vigilance citoyenne" dans cinq quartiers. Les habitants volontaires seront en lien avec la police pour surveiller le voisinage et ainsi renforcer leur propre sécurité.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Christelle Gaujard

Chambéry, France

Le dispositif de "Vigilance citoyenne" sera bientôt testée à Chambéry. Il implique directement les habitants d'un quartier dans leur propre sécurité. 

Les habitants se portent volontaire pour surveiller le voisinage. Le dispositif permettrait de réduire le nombre de cambriolages et d'incivilités. S'ils aperçoivent quelque chose d'inhabituel, ils contactent un référent de quartier. C'est lui qui est en lien direct avec les services de secours.

Ce n'est ps une milice de la ville - Michel Dantin, maire de Chambéry

Le dispositif a été validé en conseil municipal ce jeudi 20 septembre, la "Vigilance citoyenne" sera testée dans les cinq quartiers suivants :

  • Bissy
  • Chantemerle
  • La Cassine
  • Chambéry-le-Vieux
  • Faubourg Montmélian

La peur d'être une "balance"

Les services de police de Chambéry valident actuellement les futurs référents de quartier selon leur profil. Il faudra par la suite trouver des habitants volontaires pour participer à la "Vigilance citoyenne" dans ces cinq quartiers. Le maire de Chambéry, Michel Dantin tient à rassurer ceux qui pourraient avoir peur des représailles : "Dire ce qu'on voit, ce n'est pas de la délation. Ce n'est pas une milice de la ville !" avant d'ajouter que "cet engagement est aussi un moyen d'avoir une protection." Les noms des référents et des participants pourraient être confidentiels.

Je trouve ça malsain même s'il y a des problèmes dans notre quartier - un habitant du Faubourg Montmélian

Le test devrait démarrer au mois d'octobre lorsque tous les référents des quartiers de Chambéry seront choisis et va durer un an.

Vingt-deux communes du département de la Savoie testent déjà ce dispositif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu