Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécurité globale : près de 300 personnes rassemblées à Bordeaux contre le projet de loi

-
Par , France Bleu Gironde

Nouvelle mobilisation à Bordeaux ce vendredi soir contre la proposition de loi "Sécurité globale". Environ 300 personnes se sont rassemblées pour demander le retrait de l'article 24 et dénoncer le texte dans son ensemble.

Près de 300 manifestants se sont rassemblés dans le calme ce vendredi place de la Victoire.
Près de 300 manifestants se sont rassemblés dans le calme ce vendredi place de la Victoire. © Radio France -

Ils dénoncent le projet de loi "Sécurité globale" dans son ensemble. Près de 300 manifestants se sont rassemblés dans le calme ce vendredi place de la Victoire, à Bordeaux, à l'appel de la Ligue des droits de l’Homme, l'Observatoire Girondin des Libertés Publique ainsi que de plusieurs syndicats. 

La réécriture de l'article 24 annoncée en début de semaine par Christophe Castaner, le patron des députés LREM, n'est pas suffisante selon eux. Ils demandent le retrait complet de l'article controversé et dénoncent toute la loi dans son ensemble, notamment les articles 21 et 22 "visant l'instauration d'outils de surveillance de masse".

Appel à manifester partout en France ce samedi 

Des manifestations doivent à nouveau avoir lieu dans des dizaines de villes en France ce samedi. La coordination #StopLoiSécuritéGlobale fustige la "cacophonie qui règne au sein du gouvernement et de la majorité parlementaire après l'annonce de la réécriture intégrale de l'article 24". Selon elle, "ils essaient de sortir l'article 24 de la proposition de loi Sécurité globale pour mieux l'inclure dans l'article 25 de la loi sur le séparatisme". 

Les rassemblements du week-end dernier avaient suscité une forte mobilisation, rassemblant 133.000 personnes dans tout le pays selon le ministère de l'Intérieur dont 6.000 à Bordeaux selon la préfecture et 20.000 selon les organisateurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess