Société

Sécurité maritime : attention aux fausses alertes

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Loire Océan jeudi 13 août 2015 à 10:39

La SNSM
La SNSM © Mikaël Roparz-Radio France

En cette période estivale, la préfecture maritime de l'Atlantique lance une nouvelle fois un appel pour sensibiliser les usagers de la mer sur les règles de comportement à adopter pour améliorer les secours.

"Trop souvent, les moyens de sauvetage sont mobilisés pour de fausses alertes " explique la préfecture maritime. Ces alertes "peuvent être déclenchées suite à une inquiétude formulée par les proches d’un usager qui n’a pas donné suffisamment d’informations sur ses intentions et sa situation, ou suite à la découverte de matériel sans propriétaire, en mer et sur les côtes.L’absence de communication des usagers peut être à l’origine d’une mobilisation importante de moyens de secours nautiques, aériens et terrestres ". 

Dans la nuit du 10 au 11 août 2015, un hélicoptère de l’armée de l’Air, plusieurs vedettes SNSM et des patrouilles terrestres ont été engagées pour tenter de retrouver deux usagers de jet ski, rentrés au port vers 2h00 du matin à la suite d’une panne moteur, sans avoir informé leurs proches de leurs difficultés.

Les signaux de détresse servent à sauver des vies

A ce manque de communication, s'ajoute aussi l'utilisation abusive des fusées de détresse alors qu'il n'y a aucune urgence. Ces fausses alertes "sont trop nombreuses et mobilisent les moyens de secours, les détournant de la possibilité d’intervenir sur des cas réels " précise la préfecture maritime. Ces signaux, "notamment les fusées pyrotechniques, ne peuvent et ne doivent être utilisés qu’en situation de détresse réelle ".