Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sécurité renforcée autour de la gare de Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après la réouverture ce mardi de l'enseigne Relay en gare de Belfort, les autorités ont décidé de renforcer la sécurité autour du kiosque. Les contrôles seront renforcés.

La police nationale pourra effectuer des contrôles d'identité et fouilles en gare de Belfort sur réquisition du parquet
La police nationale pourra effectuer des contrôles d'identité et fouilles en gare de Belfort sur réquisition du parquet © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Belfort, France

Les salariés de l'enseigne Relay avaient exercé leur droit de retrait après des menaces et incivilités récurrentes dont ils faisaient l'objet dans le hall de la gare. Après quinze jours de fermeture, le kiosque a rouvert ses portes ce mardi (réouverture partielle uniquement les matins et en semaine).

Des contrôles conjoints entre la police nationale et municipale

A l'issue d'une réunion de travail ce vendredi en mairie de Belfort entre représentants de la SNCF (police ferroviaire), des polices nationales, municipales et de la ville, plusieurs décisions ont été prises pour sécuriser davantage la gare de Belfort. Les contrôles vont s'intensifier : les polices nationales et municipales mèneront des opérations conjointes pendant un mois dans le secteur de la gare.  Par ailleurs et sur réquisition du procureur de la République, les policiers nationaux auront également le droit d'effectuer des contrôles d'identité et des fouilles de sacs ce weekend et toute la semaine prochaine. " Ces opérations seront effectués par des fonctionnaires en tenue mais aussi en civil. Nous sommes là dans la recherche du flagrant délit et de l'infraction délictuel" explique le commandant Bertrand Branger, directeur départemental adjoint de la sécurité publique dans le Territoire de Belfort.

Améliorer la vidéosurveillance

Plus de 40 contrôles de police ont été effectués depuis le début de l'année sur la gare de Belfort. Aucun n'a fait l'objet de poursuite. Lors de cette réunion, une réflexion a également été lancée pour améliorer l'implantation de l'enseigne et la vidéosurveillance du hall de la gare. Deux agents de sécurité assurent désormais la sécurité autour de l'enseigne Relay et du hall de la gare. Le vigile mis à disposition par la SNCF sera présent jusqu'au mois de février.

L'importance du dépôt de plainte

Dans le hall de la gare, les salariés de l'enseigne Relay avaient exercé leur droit de retrait pour dénoncer l'insécurité autour d'eux. Mais durant ces six derniers mois, aucun dépôt de plainte n'a été enregistré pour des faits commis dans ce secteur, précise les autorités locales. Sans cette démarche, aucune poursuite judiciaire n'est possible. " J'invite les salariés du Relay par exemple, s'ils revivent ces situations, à ne pas les garder pour eux et à les faire connaître par le dépôt de plainte ou de main courante auprès de la police nationale de manière à ce qu'ils renforcent leurs interventions. S'ils ne souhaitent pas déposer plainte, l'employeur peut le faire pour eux en son nom" indique la préfète du Territoire de Belfort Sophie Elizéon.