Société

Formations au secourisme, réservistes mobilisés : une rentrée des classes sous le signe de la sécurité

Par Julien Baldacchino, France Bleu mercredi 24 août 2016 à 9:14 Mis à jour le mercredi 24 août 2016 à 15:31

La sécurité est la priorité dans les écoles pour la rentrée
La sécurité est la priorité dans les écoles pour la rentrée © Maxppp -

A quelques jours de la rentrée, le gouvernement a détaillé ce mercredi les mesures de sécurité qui seront en vigueur ces prochaines semaines. Plusieurs dispositions ont d'ores et déjà été communiquées aux chefs d'établissements.

La sécurité des écoles sera la priorité du gouvernement, à compter de la rentrée qui a lieu cette année le 1er septembre. Ce mercredi, les ministres de l'Education Najat Vallaud-Belkacemn, de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et de l'Agriculture Stéphane Le Foll (chargé des lycées agricoles) ont fait un point sur les mesures qui seront mises en place dans les 64.000 établissements scolaires du pays.

L'objectif affirmé du gouvernement, c'est de faire éclore "une nouvelle culture de la sécurité" à l'école. Les écoles et les enseignants ont en effet été à plusieurs reprises pris pour cible par la propagande de Daech. La revue du groupe terroriste appelle à "combattre" et à "tuer" les fonctionnaires de l'Education nationale qui "enseignent la laïcité et sont en guerre ouverte contre la famille musulmane".

"Il faut trouver le juste équilibre et ne tomber ni dans le déni ni dans la psychose" (Francette Popineau, co-secrétaire générale du syndicat SNUipp)

Simulation d'attentat

La mesure la plus significative annoncée ce mercredi, c'est la mobilisation de plus de 3.000 réservistes de la gendarmerie nationale pour la rentrée. "Il ne s'agit pas de céder à la panique ou de tomber dans la paranoïa", a souligné Najat Vallaud-Belkacem, mais "la menace est élevée, elle est réelle".

Trois exercices de sécurité devront notamment être organisés dans chaque établissement (contre deux à l'heure actuelle) dont un qui simulera un attentat avec intrusion. Dans les écoles maternelles, cette simulation se déroulera de façon ludique, de sorte que le mot "attentat" ne soit pas prononcé ; en revanche ce sera "plus direct" à l'école primaire.

Formation aux gestes de premiers secours

Tous les élèves de classe de 3e seront également formés aux gestes de premiers secours, pendant une à deux heures. Jusqu'à présent la mesure ne concernait que 20% des élèves. A compter de cette année ce sont donc 1,2 million de collégiens qui seront formés. Un dispositif d'alerte, qui impliquera des "référents sûreté"  dans les établissements, va également être testé à la veille de la rentrée dans chaque académie. Enfin, le gouvernement a demandé aux directeurs d'école de réunir les parents d'élèves "dès la rentrée" pour les informer sur les mesures de sécurité prises.

Selon Najat Vallaud-Belkacem, 50 millions d'euros supplémentaires vont être débloqués pour aider les collectivités à assurer les travaux de sécurisation dans les établissements concernés.

Une grande partie de ces mesures étaient d'ores et déjà connues des préfets et des recteurs, qui ont reçu le 29 juillet dernier une circulaire énumérant plusieurs dispositions. "Les récents attentats et le contexte de menace terroriste imposent une vigilance renforcée et nécessitent d'assurer sur l'ensemble du territoire la mise en oeuvre effective des mesures particulières de sécurité", détaille cette circulaire.

Nouvelles mesures dans les établissements scolaires - Aucun(e)
Nouvelles mesures dans les établissements scolaires - Visactu