Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes en baisse de 2,8% en septembre

-
Par , France Bleu

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a diminué de 2,8% en septembre avec 313 personnes tuées, a annoncé vendredi la Sécurité routière. C'est 9 de moins que l'an passé.

Le nombre de morts sur les routes a diminué en septembre
Le nombre de morts sur les routes a diminué en septembre © AFP - Valentin Belleville / Hans Lucas

Après un mois d'août meurtrier sur les routes avec une hausse de 17,9% de tués, le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a baissé de 2,8% en septembre.

Selon les chiffres communiqués ce vendredi par la Sécurité routière, 313 personnes ont été tuées, soit 9 de moins qu'en septembre 2018.

Hausse de la mortalité des jeunes de 18-24 ans

Les autres indicateurs sont également dans le vert en septembre, avec une baisse du nombre d'accidents corporels (-3,7%), passant de 5.370 en 2018 à 5.169 en septembre 2019, et du nombres de blessés (-3,4%, soit 224 personnes blessées de moins).

Néanmoins, la mortalité des jeunes de 18-24 ans augmente, avec 10 tués de plus qu'en septembre 2018. 

Celle des autres usagers (piétons, cyclistes, cyclomotoristes et motocyclistes) affichent aussi une légère hausse.

Plus de morts qu'en 2018 à la même époque

Lors du troisième trimestre, la courbe de la mortalité routière demeure en hausse par rapport à 2018 (+4%, soit 35 personnes tuées de plus). Ainsi, 931 personnes sont décédées contre 896 en 2018.

 Cette augmentation trimestrielle concerne principalement les automobilistes, avec 28 tués de plus, les piétons et les jeunes (26 tués en plus).

En outremer, 16 personnes ont perdu la vie en septembre, soit 3 de moins qu'en septembre 2018, mais cinq de plus que le mois dernier. Tous les autres indicateurs sont en hausse, avec plus d'accidents corporels (226) et de blessés (251).

L'année 2018 s'était conclue sur une baisse "historique" de la mortalité routière en métropole (3.248 tués, 3.488 avec l'Outre-mer).

Choix de la station

France Bleu