Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécurité sanitaire : les fêtes interdites dans les Airbnb jusqu'à nouvel ordre

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Airbnb interdit les fêtes pour tous ses utilisateurs pour éviter les rassemblements, incompatibles avec les mesures sanitaires pour lutter contre la Covid-19. Une initiative mise en place jusqu'à nouvel ordre.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Frédéric Cirou

73% de propriétaires utilisant la plateforme interdisaient déjà l'organisation de soirées ou d'événements dans leurs logements. Mais, depuis le 20 août dernier, la plateforme de location interdit les fêtes pour tous les utilisateurs jusqu'à nouvel ordre. Une mesure pour éviter les rassemblements et la propagation du coronavirus.

Avec la fermeture des discothèques et le nombre de places limité dans les bars, beaucoup de soirées s'organisent dans les appartements cet été. En Bretagne, les forces de l'ordre ont d'ailleurs reçu de nombreux appels pour tapage nocturne, jusqu'à 500 en une soirée. 

Les locations restreintes près de chez soi

Cette nouvelle mesure a déjà été testée par Airbnb aux Etats-Unis et au Canada. La plateforme peut difficilement vérifier qu'aucune soirée n'a été organisée, mais il y a davantage de restrictions. Par exemple, un Français de moins de 25 ans ne peut pas louer un logement entier près de son domicile s'il n'a pas au moins trois avis positifs sur ses séjours précédents. Il pourra en revanche louer une chambre chez l'habitant, où il ne pourra pas organiser de soirée. Il aura également la possibilité de louer un logement entier s'il se trouve loin de son domicile.

Airbnb compte également sur les voisins. Ils peuvent prévenir le propriétaire ou signaler tout débordement directement sur la plateforme, même s'ils n'ont pas de compte. 

Plusieurs fois, des gens louaient, non pas pour dormir, mais pour recevoir du monde

Béranger, qui loue plusieurs logements sur la plateforme à Quimper, a ainsi pu intervenir lorsque des soirées ont été organisées dans ses logements. "J'ai eu le cas plusieurs fois de personnes qui louaient, non pas pour dormir, mais pour recevoir du monde et cela fait beaucoup de nuisances sonores pour le voisinage", dit-il. Au-delà du bruit, les soirées ont aussi laissé des traces : "Il y a une consommation de tabac, donc les odeurs restent. C'est gênant pour les autres utilisateurs, comme les enfants. J'ai aussi retrouvé des brûlures de cigarette sur le tapis et des fenêtres en PVC où le plastique a fondu parce qu'on avait posé des cigarettes dessus."

La plateforme compte sur le respect de ses restrictions, dans le cas contraire, elle peut exclure les usagers et les poursuivre en justice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess