Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ferme des 1000 vaches : Ségolène Royal demande une nouvelle enquête publique

mardi 3 mai 2016 à 15:19 Par Vanessa Lamarre, France Bleu Picardie et France Bleu

La ministre de l'environnement, Ségolène Royal a demandé lundi une nouvelle enquête publique pour le passage de 500 à 880 vaches. Elle réclame aussi une nouvelle étude d'impact dans un courrier reçu lundi 2 mai par la Préfecture de la Somme.

La salle de traite
La salle de traite

Amiens Drucat

La ministre de l'environnement, Ségolène Royal a demandé lundi une nouvelle enquête publique pour le passage de 500 à 880 vaches dans la ferme de Drucat près d'Abbeville. Elle réclame aussi une nouvelle étude d'impact dans un courrier reçu ce lundi à la Préfecture de la Somme, à la veille de la réunion du Coderst, le comité départemental de l'environnement et des risques sanitaires et techniques qui doit rendre son avis à son tour sur l'extension du cheptel.  Il se tient ce mardi après midi à partir de 14 h 30.

C'est la 2ème fois que le gouvernement intervient dans ce dossier.  Fin avril 2015, le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll avait demandé lui aussi une enquête publique.  L'enquête qui n'est pourtant pas obligatoire  s'est déroulée à la fin de l'année dernière et les trois commissaires-enquêteurs ont rendu un avis favorable en février.

L'exploitant de la ferme Michel Welter tombe des nu

Michel Welter - Aucun(e)
Michel Welter

Michel Welter réaction

Michel Welter, est "atterré" par la demande de Ségolène Royal. Il se réserve le droit d'attaquer l'Etat en justice. De son côté, l'association Novissen opposée à la ferme, parle de "victoire"