Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Seine-et-Marne : étape à Torcy dans le cadre du tour de France pour l'emploi des jeunes par le sport

-
Par , France Bleu Paris
Torcy, France

Face à la crise sanitaire et à la crise économique qui s'annonce, trouver un emploi s'annonce difficile notamment pour les jeunes. L'agence pour l'éducation par le sport (APELS) a donc lancé son tour de France de l'emploi des jeunes par le sport pour recréer du lien entre jeunesse et entreprises.

Le tour de France des jeunes pour l'emploi par le sport a fait étape à Torcy en Seine-et-Marne. Le but est, à travers le sport, montrer aux jeunes qu'ils ont des qualités pour le sport et l'entreprise.
Le tour de France des jeunes pour l'emploi par le sport a fait étape à Torcy en Seine-et-Marne. Le but est, à travers le sport, montrer aux jeunes qu'ils ont des qualités pour le sport et l'entreprise. © Radio France - Bradley de Souza

Le président de la République, Emmanuel Macron a promis lors de son allocution du 14 juillet, "une exonération exceptionnelle des charges pour les jeunes jusqu'à 1,6 fois le SMIC, la création de 300.000 projets et contrats d'insertion pour les jeunes éloignés de l'emploi et l'ouverture de 200.000 places dans les formations qualifiantes supérieures pour permettre la poursuite provisoire des études." Autant de mesures pour tenter d'enrayer la crise économique qui va toucher notamment les jeunes. Mais si l'embauche des jeunes passait par le sport ?

Les jeunes, premiers touchés par la crise économique

Découvrir ses qualités. Les pointer du doigt mais aussi les dire. C'est la mission de Julien, un des observateurs de l'Agence pour l'éducation par le sport (APELS). L'association a lancé son tour de France de l'emploi des jeunes par le sport pour recréer du lien entre la jeunesse et les entreprises. Avec une étape à Torcy en Seine-et-Marne ce lundi. "L'idée ce de leur dire tout ce qu'ils ont de positifs à travers les différentes activités. On les observe sur leur adaptation, le dépassement de soi, la gestion des émotions, le travail d'équipe et le respect des règles", explique-t-il à France Bleu Paris.

"_Toutes ces qualités sont transposables dans le monde du travail. Quand un jeune est un leader sur le terrain, il pourra l'être en entreprise, s'il est capitaine, cela veut aussi dire qu'il sait communiquer, qu'il va communiquer donc c'est des qualités indispensables dans le monde du travail. Certains jeunes ne soupçonnent même pas qu'ils ont ces qualités donc il faut le leur dir_e", ajoute Julien. Après son match de foot, Charna, lui est convaincu de ses qualités. "J'aime gagner, je travaille en équipe, je gère bien le stress", raconte-t-il.

80% des jeunes en CDI

Le jeune homme de 22 ans veut être chef d'entreprise plus tard. "Je vois ces missions comme une expérience, en étant chef d'entreprise, il faut communiquer, comme au foot, il faut gérer une équipe, faire les bons gestes". Pour marquer des points auprès des entreprises, les jeunes reçoivent à la fin de la journée une certification. La plupart espèrent rentrer plus vite sur le marché du travail, par le sport.

"Le sport est formidable moyen de développer les compétences sociales, professionnelles des jeunes utiles au monde de l'entreprise telles que le leadership, l'engagement, etc. C'est le sport comme outil, comme passerelle qui permet d'entrer dans le monde de l'entreprise. Il faut redonner espoir aux jeunes et surtout il faut les sensibiliser au fait que même s'ils n'ont pas de diplômes pour certains d'entre eux, tout est possible. Il est possible de développer des compétences par sa personnalité", analyse Samir Guerza, délégué général de l'APELS.

L'opération existe depuis six ans maintenant. 80% des jeunes qui ont fait participé à cette étape lors de cette initiative sont en CDI aujourd'hui. L'opération s'arrêtera à Roubaix le 17/07 à Mulhouse le 20/07, Hérouville le 07/08, Lys-Lez Lannoy le 25/08 et Calais le 28/08.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess