Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Seine-Maritime : la préfecture interdit tout rassemblement festif musical ce week-end

Craignant la tenue d'une rave party ce weekend, la préfecture de Seine-Maritime prend les devants et interdit tout rassemblement festif musical. Une mesure similaire avait déjà été prise le weekend du 15 août.

En Seine-Maritime, les rassemblements festifs musicaux sont interdits tout le weekend sur ordre de la préfecture. En Seine-Maritime, les rassemblements festifs musicaux sont interdits tout le weekend sur ordre de la préfecture.
En Seine-Maritime, les rassemblements festifs musicaux sont interdits tout le weekend sur ordre de la préfecture. © Maxppp - Franck Dubray

Le virus et notamment le variant Delta poursuivent leur progression partout en France, et la Seine-Maritime n'est pas épargnée. Les mesures sanitaires, dont les gestes barrières restent donc plus que jamais d'actualité dans le département. Afin d'éviter d'importants regroupements de population sans contrôle possible, le préfet de la Seine-Maritime interdit donc tous les "rassemblements festifs à caractère musical, type free party, rave party, teknival, non déclarés et donc illégaux, sur l'ensemble du territoire de la Seine-Maritime".

Publicité
Logo France Bleu

Cette mesure entre en vigueur ce vendredi 20 août à 20h et ce jusqu'au lundi 23 août à 6h du matin.

Dans son arrêté, la préfecture précise que "la circulation de tous véhicules transportant du matériel de sonorisation et d'amplification collectif ou de groupe électrogènes pouvant les alimenter, susceptibles d'être utilisés pour un rassemblement musical, est interdite sur l'ensemble des réseaux routiers du département de la Seine-Maritime à cette même période".

Une mesure pour limiter la propagation du virus

La Seine-Maritime, comme l'ensemble du pays fait actuellement face à la 4e vague de Covid-19. Les chiffres ne sont pas encourageants, d'après les autorités sanitaires 161 patients sont hospitalisés pour une contamination au Covid dans les hôpitaux du département, c'est 13 de plus qu'il y a une semaine. Par ailleurs, les soins intensifs enregistrent davantage d'entrées également : 30 personnes y sont suivies, contre 25 la semaine dernière. Le taux d'incidence, lui-aussi est en constante progression et s'établit désormais à près de 141 cas de contamination pour 100 000 habitants, cela représente une hausse de plus de 11% sur ces sept derniers jours.

Dans ces conditions, la préfecture assure que "ces mesures visent à assurer la sécurité de tous, en évitant notamment des rassemblements qui pourraient accélérer la propagation du virus Covid-19 en l'absence de « mesures barrières » respectées".

En cas d'infraction, une contravention de 135 euros pourra être dressée, voire plus en cas de récidive.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu