Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : des habitants de Montreuil interpellent les élus pour lutter contre les trafics

-
Par , France Bleu Paris

Trafic de drogues, squats, voitures ventouses, ventes sauvages, bidonvilles : les habitants du quartier des Coutures à Bagnolet et du Bas-Montreuil n'en peuvent plus. Ils ont envoyé une lettre ouverte à des élus et ils lancent une pétition sur Internet pour que les pouvoirs publics interviennent.

Puces de Montreuil (illustration)
Puces de Montreuil (illustration) © Maxppp - Aurelien Morissard

Cela fait des années que les habitants du quartier des Coutures à Bagnolet et du Bas-Montreuil subissent d’innombrables nuisances. Mais trop, c'est trop. 

Ils n'en peuvent des  trafics de stupéfiants, des squats, des voitures ventouses, des bidonvilles dans l’espace public et de l’installation quasi-quotidienne de ventes sauvages, à la sauvette, dans les rues autour de la porte de Montreuil. 

Une lettre ouverte et une pétition pour se faire entendre

Dans une lettre ouverte au ministre de l'Intérieur mais aussi à un député du département, au président du département, à des maires, au préfet, au procureur de la République et à des commissaires, ces habitants demandent aux pouvoirs publics d'intervenir. Ils ont aussi lancé une pétition sur Internet.

"Une intervention concertée et ferme des pouvoirs publics est aujourd'hui nécessaire pour débarrasser nos quartiers aux portes de Paris de ces activités illicites, accidentogènes, souvent criminelles qui perturbent considérablement la vie des riverains, commerces et sociétés locales", assure la lettre.  

Trafic de drogues et marché de la misère

Les habitants dénoncent un trafic de drogues qui a pris de l'ampleur et qui gangrènent la vie de quartier. Ils mettent aussi l'accent sur un marché à la sauvette

Tout le monde se renvoie la balle constate les habitants qui indiquent que le contexte sanitaire amplifie encore le phénomène de "la sauvette", un "_marché de la misèr_e" qui s'installe du vendredi au lundi entre Paris, Montreuil, Vincennes et Bagnolet. "Un marché de plus en plus organisé et gangréné par des activités criminelles", soulignent les habitants. "La sauvette a ses guetteurs et ses chefs qui rackettent les plus démunis, leur réclamant de payer un "emplacement", précisent les habitants.  

Une solution : un carré des biffins

"A quand un vrai carré aux biffins contrôlé et encadré pour que ceux qui sont vraiment dans le besoin puissent _vendre leur marchandise en toute légalité et toute tranquillité__, sans se faire menacer et rackette_r ?" demandent les habitants.

Selon eux, il y aurait une solution : "Montreuil Vincennes, Bagnolet et Paris XX disposent chacune d’une place de marché", disent-ils. "Il serait parfaitement possible d’ouvrir un marché aux biffins le vendredi à Bagnolet, le samedi à Montreuil, le dimanche à Vincennes et le lundi à Paris XX. Cela se fait déjà à porte de Clignancourt. A quand une solution sociale pour ces familles avec enfants qui vivent aux pieds de nos immeubles ? Et à quand un démantèlement de ces gangs?", interrogent-ils. 

Donnez votre avis et participez à notre consultation

"Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess