Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Semaine des maths dans l’Yonne : "Mais si, on peut s’amuser avec les chiffres !"

mardi 13 mars 2018 à 18:16 Par Delphine Martin et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

C'est la semaine des maths dans les écoles, avec des actions dans de nombreux établissements scolaires de la région. A Sens, le musée propose une série d’énigmes pour s’amuser avec les mathématiques.

© Radio France - Francois Destoc

Cette année, dans le cadre de la semaine des mathématiques, plus d'une centaine de classes de l’Yonne vont participer ou créer des événements pour faire des maths autrement. Cela représente près de 2500 élèves qui vont compter, réfléchir, s’amuser avec les chiffres.

Rendre les mathématiques plus ludiques

C’est bien là l’objectif de cette campagne : rendre les mathématiques ludiques et développer la culture historique de la construction des savoirs mathématiques par le biais d’expositions.

A Sens par exemple, le musée propose une série de vingt énigmes mathématiques en rapport avec l'histoire et les collections. Une manière de rappeler à tous qu'on peut s'amuser avec les mathématiques : "Il s’agit de gommer un peu, chez les adultes, une possible aversion contractée quand ils étaient petits. Là, on essaye de montrer que les maths, tout le monde en fait, chacun à son niveau", explique Agnès Gateau, chargée de mission pour l'enseignement des maths dans l'Yonne.

Les maths, c’est aussi pour les filles

Dans les couloirs du musée, des élèves de CM2 de l’école de Cerisiers font des maths sans le savoir. Nathan, Jade, Lucas et Romane aiment plus ou moins l’exercice : "J’adore les mathématiques, c’est ma matière préférée", disent les uns. "Moi je déteste, c‘est nul, j’ai du mal. C’est trop difficile", disent les autres. En tout cas ils s’amusent. Et c’est l’objectif de l’opération. 

"Gommer une possible aversion contractée à l'enfance"' - Agnès Gateau

L’autre objectif, c’est de montrer que les maths ne sont pas réservées aux garçons. "On voudrait encourager les filles à s’inscrire dans les filières scientifiques. Pourtant, elles sont bonnes en mathématiques en primaire, au collège, au lycée, mais elles abandonnent l’idée d’une carrière scientifique en cours de route, c’est dommage", ajoute Agnès Gateau. 

Un réalisateur de cinéma pour apprendre à aimer les maths

Au-delà du musée de Sens, plusieurs établissements de l’Yonne organisent des actions dans le cadre de la semaine des mathématiques, notamment le collège des Champs Plaisants, à Sens, qui organise le concours "ENIGMA" : une énigme par jour selon les niveaux, affichée en classe. Les participants peuvent répondre sur papier ou sur le site internet du collège.

A Migennes, au collège Paul Fourray, un réalisateur va intervenir pendant les cours de maths, pour expliquer le rôle des mathématiques dans les différents types de mouvement et notamment au cinéma.

A l'occasion de la semaine des maths, le musée de Sens est gratuit tout ce week-end. Avec des énigmes à résoudre mais aussi deux conférences sur les maths pour le grand public, samedi et dimanche à 14 heures.

Le reportage de Renaud Candelier