Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sens célèbre les 70 ans de sa libération

jeudi 21 août 2014 à 6:00 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

C'était le 21 août 1944, en début d'après-midi. Par une très chaude journée d'été, les soldats américains arrivent à Sens, à la plus grande surprise des habitants... et des soldats allemands, encore nombreux dans la ville. Après quelques combats sporadiques, Sens est libérée.

A Villeneuve sur Yonne, après l'arrivée des américains.
A Villeneuve sur Yonne, après l'arrivée des américains. - Collection des amis du vieux Villeneuve sur Yonne.

L'arrivée des Américains

Il est 14h30, ce lundi 21 août 1944, lorsque les premiers soldats américains entrent dans la ville de Sens. Il fait très chaud, ce jour-là. Les Sénonais ne sont pas très nombreux dans les rues. C'est d'abord sans comprendre ce qui se passe qu'ils regardent passer les hommes de la 3e armée du Général Patton. Ces boys viennent de Normandie et se dirigent vers l'Est de la France. Lorsqu'ils arrivent à Sens, accompagnés des résistants du groupe Kleber, c'est une véritable surprise, y compris pour les soldats allemands qui n'avaient pas été informés de la progression des troupes alliées.

L'arrivé des américains est une surprise pour tout le monde. Y compris les soldats allemands.

Les Allemands cherchent à fuir

L'occupant essaie de fuir les Alliés pour la plupart mais certains s'accrochent et des combats éclatent. Ils feront une vingtaine de morts, dont cinq civils. Après les tirs, les soldats allemands se rendent assez rapidement. La population laisse éclater sa joie : scènes de liesse. Elle laisse aussi éclater sa colère : scènes de violences. Des centaines d'allemands et de collaborateurs sont faits prisonniers et enfermés dans la cathédrale, dans les caves du palais Synodal, dans l'ancien cinéma.

Prisonniers allemands à Sens, le 22 aout 1944.

Ces scènes sont  filmées par André Jacquot, un sénonais qui est aussi passionné de cinéma et qui avait pris soin, comme le rapporte sa fille, de conserver de la pellicule pour le jour de la libération. Car il était certain que ce jour-là allait arriver. Il filme l'arrivée des premiers véhicules américains, d'abord depuis sa fenêtre, ensuite dans la rue. Il filmera aussi les jours suivants. Un témoignage rare de vingt minutes. Un film muet qui en dit long sur la libération.

Un document exceptionnel, des images rares qui disent tout de la libération.

Les boys prennent la direction de Troyes

Mais les soldats de Patton ne restent pas à Sens. Ils reprennent très vite la route, vers Villeneuve-L’archevêque, puis Troyes. Leur objectif est d'atteindre l'Est de la France, notamment les Vosges. Dans les villes et villages du nord de l'Yonne, ce 21 août marque donc le début d'un long défilé de troupes américaines. Un défilé qui va durer plusieurs jours.

Arrivée des FFI à Villeneuve sur Yonne.

De fait, le Nord de l'Yonne est le seul secteur du département à avoir été libéré par les Américains. Le reste du département est libéré par des résistants icaunais, qui arrivent dans des villes où les Allemands sont partis. Brienon, Saint-Florentin, Joigny et Migennes sont libérés le 23 juin. Auxerre le 24 juin.

Le Nord de l'Yonne est le seul secteur du département à avoir été libéré par les américains. Delphine Martin

►►► L'ARORY, l'Association pour la Recherche sur l'Occupation et la Résistance dans l'Yonne, est née en 1988 à l'initiative d’anciens résistants et déportés de l'Yonne.  

►►► Le film tourné par André Jacquot à la libération de Sens est projeté le jeudi 21 août 2014, vers 18h45, à l'issue de la cérémonie du 70e anniversaire, au monument aux Morts de Sens. Il est aussi visible de 14h à 17h30 au Palais Synodal, salle des lapidaires. Il sera montré le samedi 23 août de 14h à 17h30 au Centre de Recherche et d'Etude du Patrimoine des Musées de Sens, 5 rue Rigault.