Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Français sur cinq change de métier au cours de sa carrière

mercredi 7 novembre 2018 à 7:26 - Mis à jour le mercredi 7 novembre 2018 à 11:31 Par Aurore Jarnoux, France Bleu

Selon une étude pilotée par le ministère du travail et menée entre 2010 et 2015, un Français sur cinq a décidé de changer de profession au cours de sa carrière. On remarque de fortes disparités selon les secteurs d'activité et les régions.

Un artisan sur trois change de métier au cours de sa carrière.
Un artisan sur trois change de métier au cours de sa carrière. © Maxppp - Lionel VADAM

Changer de métier n'est pas si fréquent que ça : c'est l'enseignement d'une étude publiée ce mardi par la Dares, le service des statistiques du ministère du travail. Entre 2010 et 2015, un Français sur cinq s'est réorienté au cours de sa carrière, le taux était de 30% entre 1998 et 2003. Pour cette étude, près de 14 000 personnes, âgées de 20 à 50 ans, ont été interrogées.

Les électriciens plus concernés que les enseignants

On remarque notamment d'importantes différences entre les secteurs d'activité. Les métiers manuels sont les principaux concernés par ces reconversions. Un électricien sur trois change de métier au cours de sa carrière. C'est le cas aussi chez les commerçants, les artisans ou encore les mécaniciens.

Ce chiffre s'explique, selon le ministère, par la recherche de meilleures conditions de travail, d'un meilleur salaire. Ces professionnels ont également des compétences qu'ils peuvent transférer vers d'autres secteurs.

A l'opposé, on notera peu de reconversion chez les enseignants, dans les domaines de la santé ou encore de la communication et de l'information. Les concours et les longues études freinent les envies d'aller voir ailleurs.

Des changements de carrière chez les femmes et les jeunes

L'autre grand enseignement de cette étude est que ce sont les jeunes, entre 20 et 29 ans, et surtout les femmes qui changent le plus de métier. Pour ces dernières, la probabilité est supérieure de six points par rapport aux hommes.

L'étude avance plusieurs hypothèses. Les femmes cherchent notamment à mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. Et ça, ça l'emporte souvent sur leur désir de carrière, contrairement à ces messieurs.

La mobilité professionnelle varie aussi en fonction des régions. On change davantage de métier en région parisienne que dans le reste de la France. La probabilité également plus élevée en Méditerranée et dans le Nord que dans l'Ouest, le Centre-Ouest et la Haute-Normandie.