Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Confinement : comment gérer la solitude et le manque de câlins ? Réponse de la sexologue Catherine Solano

Par

Cette période de confinement n'est pas facile à gérer en particulier pour les célibataires. Comment ne pas trop souffrir de la frustration due à la solitude ? Les conseils du docteur Catherine Solano, sexologue, invitée de France Bleu Paris ce mercredi matin.

Comment gérer la solitude durant cette longue période de confinement ? Comment gérer la solitude durant cette longue période de confinement ?
Comment gérer la solitude durant cette longue période de confinement ? © Maxppp - Leyla Vidal

Sixième semaine de confinement. Il en reste encore deux avant le 11 mai, date éventuelle de déconfinement progressif. Une période difficile à gérer pour les célibataires, reconnaît le docteur Catherine Solano, sexologue.

Publicité
Logo France Bleu

"Le propre de l’humain est de vivre en communauté : même pendant la préhistoire, les gens vivaient en horde. Nous ne sommes pas faits pour vivre seul, il est donc très difficile de se retrouver face à soi-même. Surtout durant six semaines" explique l'invitée de France Bleu Paris ce mercredi matin. 

Comment éviter la frustration due à la solitude ?

Les conseils de Catherine Solano :

  • Ne pas chercher à éviter cette frustration, mais l’accepter, "en se disant que cela va s’arrêter à un moment donné". Et penser à l'après-confinement : "C_’est le propre des humains : nous sommes capables de nous projeter dans l’avenir"_. 
  • Prendre conscience que nous ne sommes pas seuls dans cette situation. Il arrive à tout le monde de vivre des moments de solitude, sans câlins. 
  • Enfin, garder le lien avec l’autre ou avec les autres : "ce qui est très important, dans la sexualité, ce n’est pas tant le contact corporel que toute l’intimité émotionnelle. Et on peut l’obtenir grâce au téléphone, à la vidéo…" La sexologue ajoute qu’il est important de garder le contact avec tous ses amis pour ne pas avoir de manque sur tous les plans.
. © Radio France - Catherine Solano sexologue

La fréquentation des sites pornographiques n’a pas augmenté autant qu’on le dit

Les sites pornographiques ont été très visités au début du confinement, mais leur fréquentation s'est ensuite vite tassée a constaté, sans surprise, Catherine Solano :
"La pornographie sert à se procurer un orgasme ; or l’orgasme ne vous apporte aucune intimité émotionnelle, pas de peau à peau, pas de câlins". 

Il est inconcevable selon elle d'être toute la journée sur des sites pornographiques après plusieurs semaines de confinement. "D’ailleurs, j’entends plus souvent qu’avant, en consultation (téléphonique) les hommes me confier qu’ils ne regardent pas du tout la pornographie". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu