Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sextoy ou arbre de Noël : un artiste américain agressé à Paris

-
Par France Bleu

L'artiste américain Paul McCarthy a été agressé par un passant, jeudi à Paris, alors qu'il présentait une oeuvre monumentale installée place Vendôme à l'occasion de la Foire internationale d'art contemporain. L'oeuvre gonflable, nommée "Tree", est présentée comme un arbre de Noël géant. Mais elle évoque aussi un sextoy.

L'oeuvre "Tree", qui fait polémique
L'oeuvre "Tree", qui fait polémique © MaxPPP

L'artiste américain Paul McCarthy a été agressé jeudi à Paris, sur la place Vendôme, alors qu'il assistait au gonflage de l'une de ses oeuvres. Selon un journaliste du Monde qui l'accompagnait, le plasticien, âgé de 69 ans, a été frappé trois fois au visage par un homme qui lui a hurlé "qu'il n'était pas français et que son oeuvre n'a rien à faire sur cette place ". Paul McCarthy a été choqué mais pas blessé par cette rapide agression.

En cause : la forme de l'oeuvre monumentale, verte et d'une hauteur de 24 mètres de haut, que mettait en place McCarthy. Si on en croit son titre, "Tree", c'est un arbre de Noël géant . Mais pour beaucoup de passants et d'internautes, cette sculpture gigantesque, installée à l'occasion de la Fiac (Foire internationale d'art contemporain) qui démarre la semaine prochaine, ressemble plutôt à un sextoy

Agression et menaces

Immédiatement repéré par des utilisateurs de Twitter, cette drôle de sculpture s'est attirée les foudres du Printemps Français, collectif catholique traditionnaliste.

"C'est navrant que quiconque se permette d'agresser un artiste " , a réagi Jennifer Flay, la directrice artistique de la Fiac. L'administration de l'événement affirme par ailleurs avoir reçu des appels menaçant de retirer (donc de dégonfler) cette oeuvre qui détourne "le symbole sacré de l'arbre de Noël ". 

Paul McCarthy, spécialiste de l'art provocateur

Mais alors, de quoi s'agit-il vraiment ? "C'est une oeuvre abstraite ", explique Paul McCarthy au Monde . Mais il ne renie pas l'aspect sexuel de son oeuvre : "Tout est parti d'une plaisanterie : à l'origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi [Constantin Brancusi est un sculpteur minimaliste du début du XXe siècle, ndlr]. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël ". 

Rien de surprenant, en réalité : PaulMcCarthy est un spécialiste de l'art provocateur . Ses vidéos d'artiste sont des orgies où se mêlent nourriture, peinture et sécrétions humaines. Et quand il sculpte, ce sont des personnages aux organes démesurés, ou structures gonflables en forme de déjections... ou de sextoys, comme ici. Dans une exposition qui lui sera consacrée le moins prochain à la Monnaie de Paris, il présente une fabrique de bonbons en chocolat en forme de Père Noël qui arbore un sapin aux allures phalliques , à nouveau. 

"Suffisamment d'ambigüité "

"Bien sûr que cette oeuvre est polémique, explique Jennifer Flay , bien sûr qu'elle joue sur l'ambiguité entre un arbre de Noël et un plug (...). Mais il n'y a aucune offense au public , et suffisamment d'ambiguité pour ne pas troubler les enfants ", se défend la directrice artistique. D'autres oeuvres d'art contemporain monumentales doivent être exposées dans Paris, au jardin des Tuileries et au jardin des Plantes notamment, la semaine prochaine.