Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Seyssinet-Pariset : vingt femmes militent contre l'interdiction du lait maternel dans les crèches

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Après l'interdiction par la mairie de Seyssinet-Pariset (Isère) des biberons de lait maternel dans les crèches de la ville, un collectif de femmes s'est formé pour militer contre cette mesure. Elles sont une vingtaine et ont déjà réuni plus de 7.000 signatures sur leur pétition.

Samedi matin les membres du collectif étaient sur le marché pour distribuer des tracts et sensibiliser les passants
Samedi matin les membres du collectif étaient sur le marché pour distribuer des tracts et sensibiliser les passants © Radio France - Nicolas Joly

Seyssinet-Pariset, France

À Seyssinet-Pariset (Isère) des mamans militent pour pouvoir allaiter comme elles l'entendent. Depuis le 8 juillet, la municipalité a décidé d'interdire les biberons de lait maternel dans ses crèches. Pour la mairie c'est une question de sécurité alimentaire, un argument que réfutent une vingtaine de femmes qui ont lancé un collectif, soutenu par deux associations, et une pétition en ligne qui réunit déjà plus de 7.000 signatures.

Ne pas choisir entre allaiter et travailler

Sur le marché de Seyssinet, elles distribuent des tracts et tentent de sensibiliser les passants à leur cause. Hommes et femmes s'arrêtent, discutent quelques minutes, et signent pour la plupart la pétition tendue. C'est le cas de Marie-Claude : "Je suis une ancienne maman, et je trouve ça très bien que les jeunes se mobilisent. Il n'y a rien de plus naturel que d'allaiter son bébé."

Pour autant, la question n'est pas tant de savoir si le lait en poudre est meilleur ou moins bien que le lait naturel. "Je ne suis pas contre le lait en poudre", assure Francisca, l'une des membres du collectif. "Ce que je ne comprends pas c'est qu'on nous enlève le choix entre les deux, et le choix de reprendre ou non notre travail." 

Le collectif souhaite rencontrer le maire de Seyssinet-Pariset et se dit prêt à entendre ses arguments - Radio France
Le collectif souhaite rencontrer le maire de Seyssinet-Pariset et se dit prêt à entendre ses arguments © Radio France - Nicolas Joly

Car c'est bien cela le problème, affirment ces mamans. Le lait maternel en biberon étant interdit, elles sont obligées de prendre congé de leur emploi si elles veulent allaiter. "Je suis quelqu'un qui aime bien travailler, je suis une informaticienne professionnelle et je ne vois pas pourquoi je devrais repousser la reprise de mon travail pour ça", regrette Francisca.

De son côté la mairie de Seyssinet affirme qu'elle détaillera sa position en début de semaine et qu'une rencontre entre les mamans et le maire Michel Repellin sera organisée. "S'ils ont de bons arguments nous sommes prêtes à les entendre. Mais on veut juste comprendre pourquoi du jour au lendemain ça a été décidé comme ça", conclut la jeune maman. 

Choix de la station

France Bleu