Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Si la grève des cheminots continue en juillet ça sera un coup dur pour le tourisme", des commerçants de Sarlat inquiets

mardi 19 juin 2018 à 21:09 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

La grève des cheminots qui dure depuis près de trois mois pourrait se poursuivre au mois de juillet. Une hypothèse qui inquiète les commerçants de Sarlat.

Sarlat est l'une des villes les plus touristiques du Périgord
Sarlat est l'une des villes les plus touristiques du Périgord © Maxppp - maxppp

Sarlat-la-Canéda, France

Les cheminots de la SNCF sont en grève depuis le début du mois d'avril. Une grève "perlée", dont le 17e épisode commencera ce vendredi. Un mouvement qui pourrait continuer après la fin du mois de juin contrairement à ce qui avait été annoncé initialement. Certains syndicats souhaitent que la grève se poursuive cet été. Une nouvelle qui inquiète certains commerçants du centre ville de Sarlat.

Si la majorité des touristes qui séjournent dans le Sarladais viennent en voiture, d'autres, notamment des touristes étrangers, prennent le train. Ces nouvelles difficultés auraient donc un impact sur la fréquentation des touristes étrangers selon Rekkas Bouahlem, le directeur de l'office de tourisme de Sarlat. "Ce sont des touristes qui viennent en avion jusqu'à Paris puis en TGV jusqu'à Bordeaux et enfin en TER. Beaucoup d'entre eux s'adaptent en prenant une voiture mais d'autres refusent de conduire en France car ils ne savent pas lire les panneaux par exemple. Pour ces touristes, une grève des trains en juillet aura un impact.

Moins de touristes étrangers

Certains commerçants de Sarlat ont déjà vu une baisse du nombre de touristes à cause de la grève notamment. "J'ai déjà une baisse de 20% de mon chiffre d'affaire habituel. Les touristes étrangers veulent être certains qu'ils vont pouvoir partir et arriver en temps et en heure et avec la grève, ils annulent leur voyage" explique Jean-Marc, un restaurateur dans le centre de Sarlat. 

D'autres commerçants ont également peur que la grève ait un impact sur les vacances des touristes qui viennent de Paris. "Beaucoup de familles nombreuses parisiennes viennent en train. Avec les vacances scolaires, si la grève continue on va devoir se passer de 30% cette clientèle et ça va être difficile pour nous" explique Jérôme, le gérant d'un bar dans le centre de Sarlat. 

Un nouveau mois de grève serait d'autant plus difficile à encaisser que les touristes se sont déjà fait rares ces dernières semaines à cause de la pluie. Alors les commerçants de Sarlat suivent de très près l'évolution des discussions entre les syndicats.