Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Si vous repassiez le code de la route, vous l'auriez ?

-
Par , France Bleu La Rochelle

(Re)passer le code de la route pour savoir si l'on est à niveau. Voilà l'objectif de deux animations organisées en Charente-Maritime et en Charente. La première ce jeudi à Saintes, s'adresse aux séniors de plus de 65 ans. La seconde demain à Cognac, est ouverte à tous les tranches âges.

Panneau à 80 km/h sur une route
Panneau à 80 km/h sur une route © Radio France - Victor Vasseur

Charente-Maritime, France

Pensez-vous être capable de reconnaître tous les panneaux de la route ? Pensez-vous être au point sur les distance de sécurité ? Bref, pensez-vous être capable d'obtenir le code de la route si vous deviez repasser l'examen ? 

Deux animations gratuites sont organisées ce jeudi et ce vendredi en Charente-Maritime et en Charente pour ceux qui souhaiteraient tester leurs connaissances.

Un stage de sécurité routière pour les séniors à Saintes 

La communauté de commune de Saintes organise un stage de sécurité routière. Il s'adresse aux détenteurs du permis de conduire de plus de 65 ans et qui se posent des questions sur les effets de leur âge sur leur aptitude à conduire ou qui auraient des doutes sur les évolutions du code de la route. 

J'arrêterai de conduire quand je ne pourrai plus marcher 

Cela relance le débat entre ceux qui estiment que les médecins doivent pouvoir interdire à une personne de conduire si nécessaire, et ceux qui considèrent au contraire que c'est une décision personnelle. C'est le cas de Marie-Claire elle a 67 ans  : "J'arrêterai de conduire quand je ne pourrai plus marcher. J'espère que dans dix ans voire plus, je pourrai encore prendre la voiture. _Mon voisin à 87 ans, il conduit jusqu'à La Rochelle ça ne pose aucun problème_". 

Je réagirais mal si on m'interdisait de conduire un jour. Cela poserait problème 

La retraitée vit au Gué d'Alleret, à une dizaine de kilomètres au nord de Surgères (Charente-Maritime). La voiture lui permet d'être autonome et lui assure une forme de liberté : "je pense que je réagirais mal si on m'interdisait de conduire un jour. Cela poserait problème quand on a besoin d'aller chez le médecin, à la pharmacie. Il n'y a rien dans le village. Pour faire les courses, le supermarché le plus proche est à cinq kilomètres".  Sans compter l'isolement : "j'aime bien sortir, aller me promener. On ne peut pas toujours rester chez soi, je ne regarde la télé que le soir"

Grand examen du code de la route à Cognac 

La 16ème édition du "Grand examen du code de la route" a lieu ce vendredi à 20 heures, à l'Espace 3.000 à Cognac (Charente). L'animation est gratuite et ouverte à tous.  Les organisateurs ont prévu 15.000 euros de lots. Et révisez bien, si vous souhaitez gagner des cadeaux, parce qu'à en croire le petit test mené par France Bleu  dans la rue, nous oublions vite : Romuald a obtenu son permis il y a une quarantaine d'années. Nous lui avons posé quatre questions et il a fait quatre fautes. Mais il reste bon joueur : "j'attends avec impatience la voiture autonome". 

A partir d'un certain moment, je ne sais pas si on fait vraiment attention aux panneaux, ça devient intuitif

Tino a 68 ans, il conduit depuis 1972, "j'ai dû faire plus de deux millions de kilomètres depuis, je n'ai jamais eu d'accident. Je pense que je fais partie de la catégorie des bons conducteurs". Mais il se montre plus hésitant lorsqu'on lui demande s'il réussirait à passer le code. "Honnêtement je ne sais pas", sourit-il. " A partir d'un certain moment, je ne sais pas si on fait vraiment attention aux panneaux, _ça devient intuitif"_. 

C'est interdit au camion ? Non ? Je n'ai jamais vu ce panneau 

Ce panneau autorise les cyclistes à ne pas s'arrêter s'ils tournent à droite. Des automobilistes coincés au feu rouge pensent que les cyclistes ne respectent pas le code de la route et s'agacent. - Radio France
Ce panneau autorise les cyclistes à ne pas s'arrêter s'ils tournent à droite. Des automobilistes coincés au feu rouge pensent que les cyclistes ne respectent pas le code de la route et s'agacent. © Radio France - Aurélien Accart

Philippe est conducteur depuis une cinquantaine d'années. Il ne connaissait pas le panneau qui figure sur la photo ci-dessus : "ça veut dire piste cyclable ? Non ? Attention aux vélos ? Non plus ?" Ce panneau autorise les cyclistes à tourner sur la voie la plus à droite même lorsque le feu est rouge.

Le sexagénaire n'avait jamais fait attention non plus au panneau interdisant l'accès au véhicule transportant des matières dangereuses : "c'est interdit aux camions ? Non ? Je n'ai jamais vu ce panneau". Le résultat est dur : une seule bonne réponse sur six. Philippe se tourne vers ses amis, en riant : "c'est moi qui les ai emmenés à La Rochelle, ils vont avoir peur"

Et ce n'est pas plus simple pour les plus jeunes. Emma une étudiante de 20 ans passe le permis de conduire dans deux mois. Elle a obtenu deux bonnes réponses sur six. "D'accord, je suis un danger public, je n'aurai pas le permis". Elle va certainement relire son code de la route. Souhaitons-lui bonne chance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu