Société

Siga Siga : la boutique parisienne où tout est gratuit

Par Martine Bréson, France Bleu Paris lundi 31 août 2015 à 7:43

Siga Siga
Siga Siga © SigaSiga

Elle s’appelle Siga Siga. C’est une boutique où tout est gratuit. Elle vient d’ouvrir dans le XIIème arrondissement de Paris.

Siga Siga, une boutique où tout est gratuit, vient d’ouvrir à Paris dans le XIIème arrondissement. Elle se situe dans l’ancienne gare de Reuilly, 181 boulevard Daumesnil. C’est la première du genre en Ile-de-France. Pour notre pays, le concept est tout nouveau mais ce type de boutique s’est déjà beaucoup développé en Allemagne. A Paris, la ville héberge gratuitement la boutique Siga Siga. La Région finance le projet. la boutique est aussi soutenue par l’Etat qui paye des contrats aidés.

Tout est gratuit

La boutique Siga Siga est un lieu associatif qui appartient à la Mairie de Paris. Dans cette boutique, pas d’échange d’argent. Il n’y a pas de caisses, il n’y a pas de comptabilité et pas de gestion de stocks. Vous entrez dans la boutique et vous repartez avec ce que vous voulez. C’est complètement gratuit. 

"Quand on est dans une situation économique un petit peu serrée, par exemple on a le mixeur qui vient de lâcher, ça peut être problématique et c’est super de pouvoir venir récupérer quelque chose qui est en état de fonctionnement et qui est gratuit ", explique Débora Fischekandl fondatrice et directrice de la Boutique sans argent.   

Depuis son ouverture, la boutique ne désemplit pas. A l’ouverture, ce sont surtout les gens du quartier qui allaient chercher leur bonheur dans la boutique. Mais le bouche à oreille a tellement bien fonctionné qu’on vient désormais de loin pour faire son marché gratuitement.

On y trouve de tout

Livres, CD, décorations, maquillage, vêtements, vaisselles, jeux, jouets : ce qui a été apporté par ceux qui donnent est immédiatement mis en rayon. Il n’y a pas de troc

"L’idée, c’est se sortir des objets en bon état qui dorment dans des placards. Vous les amenez, on les met en rayons. Du coup on peut récupérer des choses gratuitement. On demande simplement aux gens de prendre des choses qui vont vraiment leur servir, on leur fait confiance de ce côté-là " : Débora Fischekandl.

Ce n’est pas parce que vous n’amenez rien que vous ne pouvez pas repartir avec quelque chose. La solidarité et la convivialité ce sont les deux piliers de cette boutique sans argent.

E boutique ou tout est gratuit