Société

"Silicon Comté", association amenée à fédérer la Franche-Comté autour du numérique

Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon samedi 15 mars 2014 à 10:37

numérique silicon comté association
numérique silicon comté association © Radio France

Soutenir le développement de l'économie numérique en Franche-Comté en mettant en relation les professionnels. C'est l'objectif de l'association "Silicon Comté", nouvellement créée et qui compte une vingtaine de membres, tous professionnels de l'informatique ou du numérique.

La Franche-Comté est en retard dans le numérique. Dans la région 4.000 personnes travaillent dans ce domaine. Il y en a 45.000 en Pays de la Loire par exemple. Au total, en France, le numérique représente 700.000 empois. En Franche-Comté, une association vient d'être créée pour développer ce réseau. Elle compte 18 membres. Tous sont des professionnels de l'informatique ou du numérique.

Ils veulent faire de la Franche-Comté la nouvelle Silicon Valley aux Etats-Unis

c'est d'ailleurs le nom de leur association. Christophe Boutet est le président de l'association. Il en est sûr: la Franche-Comté est un territoire propice à l'innovation numérique parce que les universités et les écoles francs-comtoises forment des gens d'excellent niveau. Il cite l'exemple de Fabrice Barbier qui directeur de recherche et développement chez GoPro, les petites caméras qu'on amène partout.

Numérique / BOB / Christophe Boutet

Des équipements performants en Franche-Comté

Parmi les réussites numériques made in Franche-Comté, il y a le site internet du bijoutier bisontin Maty, classé 20ème des sites de E-Commerce français. L'objectif de cette association est qu'il y en ai plus à l'avenir. Nicolas Guillaume, l'un des vice-présidents explique que le rôle de "Silicon Comté" c'est de faire savoir qu'il y a des compétences et les moyens en Franche-Comté dans le numérique.

numérique (compétences)

C'est plus facile d'être visible ici qu'à Paris où on est noyé dans la masse

Et pour garder les cerveaux en Franche-Comté, il faut les aider. Il faut leur montrer que la région a des atouts pour qu'ils puissent développer leur idées ou leur entreprise ici. Sébastien Rossé s'en est rendu compte. Il a créé sa société en 2012 à Montbéliard. Il propose aux commerçants un comparatif de solutions de paiements et pour lui la franche-comté a beaucoup d'avantages notamment en terme de visibilité.

numérique (visibilité)

Et parce que le numérique embauche de plus en plus, à Besançon, en 2015, une école du numérique devrait voir le jour. Une école privée dédiée au marketing sur internet et la communication numérique.

Partager sur :