Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Simba, de la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone à la gendarmerie

-
Par , France Bleu Hérault
Villeneuve-lès-Maguelone, France

Une belle histoire que celle de Simba, jeune berger hollandais de 14 mois. Abandonné par son maître à la SPA, il a finalement réussi à passer les tests exigeants de la gendarmerie et suit actuellement une formation dans le Lot pour devenir chien-gendarme.

Simba, l’œil vif et la truffe humide
Simba, l’œil vif et la truffe humide - Gendarmerie Nationale

En arrivant à la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone, Simba n'est pas du tout à l'aise. Il montre des signes d'agressivité. Son maître l'a abandonné car il n'arrive plus à le gérer. 

Annie Bénézech, la directrice de la SPA nous décrit un chien hargneux : "Simba, vous étiez devant la cage, vous compreniez qu'il ne fallait pas que vous entriez. C'est un chien qui était agressif. Il n'était pas question de mettre ce chien dans une famille, auprès d'enfants. Ce sont des chiens avec qui il faut faire très attention, mais ce n'est pas une raison pour les euthanasier." 

La SPA contacte alors la gendarmerie de l'Hérault. L'association sait que les gendarmes sont toujours à la recherche de chiens à fort potentiel. 

Ce qui est intéressant, c'est que quand les maîtres-chiens de la gendarmerie viennent tester Simba, ils n'ont pas le même regard. Ils ne voient pas un chien agressif, ils voient un chien plein d'énergie. L'agressivité n'est pas une qualité pour un chien-gendarme, il faut avant tout qu'il soit joueur. 

Et joueur, Simba l'est. Il l'est tellement que le groupe d'investigation cynophile de l'Hérault l'emmène avec lui quelques jours, pour le tester. 

- Gendarmerie nationale

Les résultats sont satisfaisants, alors ils l'envoient à Gramat dans le Lot. C'est là que se trouve le Centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie. C'est là que sont formés les futurs chiens-gendarmes. Simba repasse une série de test, et là encore, ses résultats sont bons. Il est donc accepté au sein du centre et il va y suivre une formation.

Au final tout le monde est content. Simba a trouvé un lieu à sa mesure. La gendarmerie a trouvé une bonne recrue avec du potentiel. Et la SPA a réussi à placer un chien qui aurait pu poser problème, mais qui, dans un environnement adapté, va pouvoir exprimer sa personnalité.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le refuge de la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone place des chiens dans les effectifs des forces de l'ordre, ils ont déjà envoyé un chien à Nîmes, mais aussi plus récemment à l'armée française. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess