Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Simone Veil a désormais une place et une station de métro à Paris

mardi 29 mai 2018 à 13:43 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le nom de Simone Veil a été donné ce mardi matin à une place et une station de métro à Paris dans le 8e arrondissement. Elles s'appellent désormais place Europe-Simone Veil et métro Europe-Simone Veil.

Une place et un métro Simone Veil à Paris.
Une place et un métro Simone Veil à Paris. © Maxppp - Alexis Sciard

Paris, France

Depuis ce mardi matin dans le 8e arrondissement de Paris il y a une place Europe-Simone Veil et une station de métro Europe-Simone Veil. 

Paris salue ainsi Simone Veil, icône de la lutte pour les droits des femmes et de la réconciliation européenne. 

La cérémonie a été conduite par la maire PS de Paris Anne Hidalgo, la présidente LR de la région Île-de-France Valérie Pécresse et la directrice générale de la RATP Catherine Gouillard. 

Deux de ses fils, Jean et Pierre-François Veil, ainsi que des proches et des amis de la famille et des élues étaient présents pour cet  hommage à "cette grande dame", décédée en juin 2017 à l'âge de 89 ans, qui entrera au Panthéon le 1er juillet. 

"Baptiser cette place et cette station de métro à votre nom, c'est transmettre votre message" a déclaré Valérie Pécresse, "c'est dire oui à la paix, c'est dire oui à notre communauté".   

La cérémonie s'est terminée par le chant de la Marseillaise, ainsi que par la diffusion de l'hymne européen "L'Ode à la joie".

Simone Veil a été la première femme à présider le Parlement européen élu au suffrage universel, après avoir été ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing.