Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Simone Veil en bonne place à Marly

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La ville de Marly a officiellement inauguré sa place Simone Veil devant l'Hôtel de Ville.

La place Simone Veil inaugurée mercredi 3 avril à Marly
La place Simone Veil inaugurée mercredi 3 avril à Marly © Radio France - Clément Lhuillier

Moselle - France

Le visage de Simone Veil s'est déployé en grand, ce mercredi, sur l'un des murs de l'Hôtel de Ville de Marly. Devant ce qu'il convient d'appeler désormais la Place Simone Veil, officiellement inaugurée.

C'était la volonté de la mairie de la ville, de rendre hommage à cette figure marquante de l'histoire de la France et de l'Europe, disparue en juillet 217, et dont chacun n'a pas oublié de rappeler les racines mosellanes. 

Dans son discours, le maire Thierry Hory a salué "une grande dame de la République qui a œuvré toute sa vie au service des autres et notamment des plus faibles." 

Un hommage qui intervient alors que la figure de Simone Veil a fait l'objet ces dernières semaines d'attaques à caractère antisémite, avec des croix gammées tracées sur son portrait à Paris ou sur une stèle à sa mémoire à Vandoeuvre-lès-Nancy.  

La mairie de Marly propose également une exposition rétrospective sur Simone Veil, en mairie, jusqu'au 8 avril.

Une autre place Simone Veil devrait voir le jour à Thionville, dans le cadre des opérations de requalification de la rive droite de la Moselle, à la place de l'ancien centre culturel Jacques Brel.

Choix de la station

France Bleu