Société

Situation ubuesque pour un demandeur d'asile à Montpellier

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault mardi 29 novembre 2016 à 7:00

Adam sous sa couverture
Adam sous sa couverture © Radio France - Sébastien Garnier

Un réfugié campe depuis plus d'un mois devant le commissariat de Montpellier. Sa demande d'asile est à l'étude, mais il a changé d'avis et souhaite désormais être expulsé. Pour l'instant, la préfecture ne peut pas accéder à sa demande.

Devant le commissariat on le remarque à peine. Adam, réfugié Tchadien âgé de 22 ans, est assis par terre derrière une barrière, caché sous une couverture. Quand on l'interpelle, il sort la tête pour dire dans un français approximatif qu'il veut retourner dans son pays, que c'est son affaire et qu'il veut qu'on le laisse tranquille. Il accepte tout de même la nourriture que les policiers lui apporte ou les visites du samu social.

Adam sous sa couverture devant le commissariat - Radio France
Adam sous sa couverture devant le commissariat © Radio France - Sébastien Garnier

Comment s'est il retrouvé dans cette situation ?

A l'origine, l'homme prétend être Soudanais. Il fait une demande d'asile, celle-ci est rejetée. Il dépose un recours qui est toujours en cours d'examen. Dans le même temps, on met à sa disposition un logement, mais fin octobre une altercation éclate avec son colocataire.

Depuis, il s'est réfugié devant le commissariat. Il explique qu'il a peur et qu'il veut rentrer chez lui au Tchad et non pas au Soudan (il dit avoir menti sur sa nationalité). Malheureusement, il n'a pas un sous en poche, c'est pourquoi il souhaite être expulsé.

Pas d'expulsion possible tant que sa demande d'asile n'a pas été étudiée

Pour être reconduit à la frontière, il faut déjà que son recours soit examiné. Autre problème, la préfecture ne sait pas si elle doit le renvoyer au Soudan ou au Tchad car il n'a aucun papier et refuse toute coopération.

Résultat, la situation est dans l'impasse. Les policiers, eux, sont inquiets de voir Adam tous les jours et toutes les nuits sous leurs fenêtres. L'hiver approche, ils ont peur que ce jeune homme chétif ne le supporte pas.

Adam caché sous sa couverture  - Radio France
Adam caché sous sa couverture © Radio France - Sébastien Garnier

Partager sur :