Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Six communes d'Indre-et-Loire sont en passe de fusionner

lundi 5 mars 2018 à 6:34 - Mis à jour le mercredi 28 février 2018 à 18:38 Par Jean Lebret, France Bleu Touraine

Le projet est bien avancé. Six communes d'Indre-et-Loire ne devraient bientôt faire qu'une à partir du 1er janvier 2019. Les villages concernés longent la Loire : Vallères, la Chapelle-aux-Naux, Lignières-de-Touraine, Bréhémont, Rivarennes et Rigny-Ussé.

Les panneaux de deux des communes concernées
Les panneaux de deux des communes concernées © Radio France - Jean Lebret

Indre-et-Loire, France

Jusqu'à présent, on connaissait les fusions de deux communes. Celle qui se prépare en Indre et Loire en compte six. Le long de la Loire sur 24 km, les villages de Vallères, la Chapelle-aux-Naux, Lignières-de-Touraine, Bréhémont, Rivarennes et Rigny-Ussé sont sur le point de se regrouper. Le 1er janvier 2019 (date prévue pour la fusion), ils compteront un peu plus de 5 200 habitants.

Nous travaillons sur le sujet depuis un an et demi, c'est un peu complexe à mettre en oeuvre, il faut coordonner les services et les personnels" - Daniel Durand maire de Bréhémont

Le maire de Bréhémont explique toutefois que les différents agents municipaux ont l'habitude de collaborer régulièrement ensemble.

On a des agents qui vont travailler les uns chez les autres, certains savent se servir de matériels type ramassage de feuilles ou cureuse de fossé, il y a des agents un peu spécialisés dans certaines communes, quelque part on procède à un échange" - Daniel Durand, maire de Bréhémont

Avec ses 513 habitants, la commune de Rigny-Ussé est l'une des deux plus petites. La maire n'est pas contre le projet à condition qu'il y ait un équilibre sur le territoire.

Il faut travailler précisément tous les points puisqu'on emmène notre population d'une manière irréversible" - Colette Azé maire de Rigny-Ussé

Colette Azé qui refuse de voir uniquement l'aspect financier de l'opération puisque pour une commune de plus de 5 000 habitants la dotation de l'Etat est de 300 000 à 400 000 euros supplémentaires. Il y a déjà des idées pour cette fusion qui est dans les cartons : la construction d'un gymnase notamment pour les élèves des écoles primaires et puis un deuxième centre de loisirs à Rivarennes ou Rigny-Ussé.

La future commune s'appellerait Val-de-Bréhémont

Val-de-Bréhémont sera sans doute le nom de la future commune mais la question fait encore débat. En revanche, la mairie se trouvera à l'endroit le plus central, à savoir Lignières-de-Touraine. Une fusion qui doit maintenant être validée par les différents conseils municipaux. Ils voteront le 27 avril 2018.