Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Six mois du mouvement des "gilets jaunes" : 200 personnes manifestent de nuit au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Ce vendredi soir, pour fêter leurs six mois, environ 200 "gilets jaunes" se sont rassemblés en milieu de soirée place Washington au Mans avant de marcher dans les rues de la ville. Malgré quelques altercations, la mobilisation s'est déroulée dans le calme. Une personne est en garde à vue.

Quelques échauffourées ont eu lieu près de la gare du Mans mais globalement la marche des "gilets jaunes" s'est déroulée dans le calme ce vendredi soir.
Quelques échauffourées ont eu lieu près de la gare du Mans mais globalement la marche des "gilets jaunes" s'est déroulée dans le calme ce vendredi soir. © Radio France - Kathleen Comte

Le Mans, France

Au départ, les "gilets jaunes" avaient prévu de se rassembler place de la République mais avec l'arrêté préfectoral pris ce jeudi - une première - leurs plans ont changé. C'est donc place Washington que le rendez-vous a été donné à 21h30 pour fêter leurs six mois.

Vers 22h, les manifestants se sont élancés dans les rues du Mans au rythme de chants anti-gouvernement et de fumigènes. Les habitants - surpris de voir les "gilets jaunes" dans les rues un vendredi soir - ont, pour certains, pris quelques photos depuis leurs fenêtres. 

Globalement, la mobilisation s'est déroulée dans le calme mis à part quelques échauffourées en remontant la rue du général Leclerc. Là, la tension est montée. Des coups ont été échangés entre manifestants et forces de l'ordre qui ont eu recours à des gaz lacrymogènes. Plusieurs "street medics" ont d'ailleurs dû mettre du sérum physiologique dans les yeux des "gilets jaunes".

Environ 200 manifestants étaient présents ce vendredi au Mans pour les six mois du mouvement. - Radio France
Environ 200 manifestants étaient présents ce vendredi au Mans pour les six mois du mouvement. © Radio France - Kathleen Comte

Les "gilets jaunes" qui étaient d'ailleurs peu à le porter "parce qu'il fait nuit et que ça ne sert pas à ce moment-là", a-t-on expliqué, ont ensuite repris la marche sans trop savoir où aller. Le but était d'éviter la police qui tentait tant bien que mal de leur barrer la route. 

Pendant plus deux heures, manifestants et forces de l'ordre ont joué au jeu du chat et de la souris jusqu'au niveau de Pontlieue. Ce samedi, une nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes" est toujours prévue. A noter également que 10 personnes en tout ont été verbalisées. Quant au "gilet jaune" placé en garde à vue vendredi, il sera jugé ce lundi en comparution immédiate en début d'après-midi. Sa garde à vue ayant déjà été prolongée samedi, il est actuellement en détention provisoire en attendant son audience.