Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Droit de retrait à la SNCF : des perturbations ce lundi, en gare de Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le droit de retrait que font valoir les cheminots depuis vendredi, a causé des perturbations en gare de Clermont-Ferrand, ce lundi.

La gare de Clermont-Ferrand
La gare de Clermont-Ferrand © Radio France - Tristan Barraux

Clermont-Ferrand, France

13h21 en gare de Clermont-Ferrand, arrivée du premier train en provenance de Paris. Il a 40 minutes de retard. "Le trajet était super long. Je suis partis à 5h30 d'Epernay ce matin. J'ai dû aller jusqu'à Paris en voiture. Et puis j'ai pris le train à Bercy. Il avait beaucoup de retard et sur le trajet on s'est arrété en pleine campagne. Puis on a roulé à 30 km/h..."

Un peu plus loin sur le quai, une maman est venue chercher son fils. Elle l'attend depuis samedi. "Samedi le train s'est arrêté à Nevers. On voulait lui faire prendre un train dimanche, mais non encore le droit de retrait. Ce matin à 9h le train était annulé. Il en a donc pris un en fin de matinée et il arrive en retard...", s'agace-t-elle.

Reportage en gare de Clermont-Ferrand

Ce lundi, le trafic revenait peu à peu à la normale malgré les nombreuses perturbations. Les cheminots font valoir leur droit de retrait suite à l'accident d'un TER entre Charleville-Meziere et Reims. Ils dénoncent l'absence de contrôleurs à bord et les défaillances de sécurité sur les rames.

A ce propos, les syndicats ont rencontré la direction, ce dimanche. "On a obtenu quelques avancées, par exemple la présence de contrôleurs sur certains trains. La direction doit nous faire sous un délais de 48h des propositions. Au moins deux trains sur la région de Clermont-Ferrand, de Chambéry et de Lyon", annonce Hervé Gonthier, secrétaire régional de la CGT Cheminot.

La direction qui l'a assuré, 100% les billets de trains supprimés seront remboursés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu