Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La nouvelle vedette SNSM de Dives-sur-Mer financée grâce aux dons

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les sauveteurs en mer de Dives-sur-Mer dans le Calvados sont fiers de présenter leur nouvelle vedette, baptisée Saint Sauveur II. L'embarcation longue de 10m50 n'est pas neuve, mais a été entièrement restaurée. Et tout cela uniquement grâce aux dons. Elle est bénie ce samedi 27 avril 2019.

Saint Sauveur II, la nouvelle vedette des sauveteurs en mer de Dives-sur-Mer.
Saint Sauveur II, la nouvelle vedette des sauveteurs en mer de Dives-sur-Mer. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Dives-sur-Mer, France

Elle étincelle dès qu'un rayon de soleil pointe timidement entre les nuages. Saint Sauveur II, la nouvelle vedette de la station SNSM de Dives-sur-Mer est rutilante. "Il faut dire que les gars lui ont mis un coup de polish hier, avant la bénédiction" confie Michel Graincourt, le président de la station. Il n'est pas peu fier de présenter la nouvelle embarcation, qui vient remplacer un bateau à bout de souffle. "Le précédent faisait 9 mètres, celui-ci 10 mètres 50. L'autre avait des hydrojets, qui n'ont jamais été performants. Celui-ci est équipé de deux hélices avec deux moteurs de 270 chevaux." La station devrait donc pouvoir compter dessus pour effectuer en toute sécurité une douzaine d'interventions par an en moyenne.

Un devis de 268 000 euros pour restaurer la nouvelle vedette

Mais sans la solidarité, rien n'aurait été possible. Les sauveteurs en mer ont remué ciel et terre pour obtenir les financements. "Le devis s'élevait à 268.000 euros, explique Michel Graincourt. La région et le département en ont financé la moitié. Le siège de la SNSM à Paris en a payé un quart, et la station de Dives, le reste... on vient de faire un chèque de 67 000 euros !" Avec ce nouveau bateau, qui pourtant n'est pas neuf - il a eu une première vie à Saint-Vaast-la-Hougue dans la Manche, mais a été entièrement restauré - les sauveteurs divais sont tranquilles pour au moins 15 ans. 

Michel Graincourt, président de la station SNSM de Dives-sur-Mer, à l'intérieur de la nouvelle vedette entièrement restaurée. - Radio France
Michel Graincourt, président de la station SNSM de Dives-sur-Mer, à l'intérieur de la nouvelle vedette entièrement restaurée. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

"On ne demande aux gendarmes de haute-montagne de vendre des calendriers pour se payer un hélicoptère"

La bénédiction a lieu à 15h ce samedi. Une moment d'intense émotion dans le milieu de la mer, et de grande reconnaissance pour tous les donateurs. Mais Michel Graincourt se demande si c'est "le rôle des sauveteurs d'aller vendre des calendriers ou des t-shirts pour s'acheter une vedette? On est un peu l'équivalent des gendarmes de haute-montagne. Eux, on leur donne leurs hélicoptères. Nous on est sur la mer, et on ne nous donne pas grand-chose..." Et il pense très fort à ses collègues de Port-en-Bessin qui ont besoin de 225.000 euros pour financer un canot tout temps, et qui pour l'instant n'ont réuni que 18% de la somme.