Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Soirées Lyriques de Sanxay : quand des chanteurs d'opéra dorment au camping municipal !

-
Par , France Bleu Poitou

Certains choristes des Soirées Lyriques de Sanxay préfèrent dormir sous la tente plutôt qu'à l'hôtel. Entre ces chanteurs d'opéra et les campeurs "purs et durs" fans de Johnny, la cohabitation se fait sans fausse note mais non sans étincelles.

Le camping municipal de Sanxay en bord de la rivière La Vonne.
Le camping municipal de Sanxay en bord de la rivière La Vonne. © Radio France - Jules Brelaz

Sanxay, France

Alors que les Soirées Lyriques de Sanxay (10-14 août) proposent trois représentation d'Aïda de Verdi dans le théâtre gallo-romain, les répétitions se poursuivent entre chaque spectacle, y compris... au camping ! 

"Au camping municipal de Sanxay, on a l'opéra et les merguez!" (Fanchon, une fidèle du camping)

Pendant qu'Eric échauffe le matin sous sa tente sa voix de ténor, les autres campeurs profitent des airs d'opéra. "Ils font des vocalises et comme ça raisonne dans les toilettes, ça met de l'ambiance", raconte un couple de vacanciers normands.

"Les chanteurs ne sont pas du tout collet montés" 

Si la plupart des 80 choristes du festival dorment à l'hôtel ou chez l'habitant, une poignée d'entre eux préfère l'atmosphère du camping municipal de Sanxay. "Il y a une ambiance vacance, et comme on travaille beaucoup le soir pour les répétitions, on aime bien venir ici, avec les autres campeurs qui viennent parfois depuis 30 ans, ça nous plaît", explique Eric, le ténor qui habite Châtellerault.

"L'opéra à l'origine ce n'est pas trop notre truc, mais à écouter comme ça, ce n'est pas déplaisant" (Sophie, une retraitée de Rouen) 

"Là, sur le camping, les chanteurs lyriques sont comme monsieur madame tout le monde, on est aux sanitaires, on se lave les dents, on se rase, c'est bonjour le matin et bon appétit", racontent Sophie et Eric, un couple originaire de Seine-Maritime. Leurs voisins, Fanchon et Serge, qui stationnent leur camping car à Sanxay depuis dix-huit ans, saluent également cette proximité avec les ténors et sopranos : "Ici ils sont en short et basket, ça dépayse complètement, on ne s'imagine pas trouver cela que dans un petit camping de campagne !"

"J'en ai rien à cirer de Carmen !"

Si des relations amicales se sont bel et bien forgées au fil des années entre les campeurs historiques et les choristes, cette cohabitation a toutefois soumis les oreilles d'Henri à rude épreuve. Habitué du camping depuis trois décennies, ce retraité de Saint-Nazaire n'est pas un fan d'opéra...

"Moi je préfère le King, Elvis ou Johnny Hallyday, du rock qui déménage !" 

Heureusement, pour faire la paix sur le camping, il y a Fanchon et sa glacière ! "On fait souvent des apéros", reconnaît le ténor Eric qui, pour les beaux yeux d'Henri, sort parfois sa guitare. "Une fois pour leur faire plaisir, on leur a chanté un petit morceau de Johnny, Les Portes du Pénitencier !" Aimer l'opéra et l'Idole des jeunes, "ce n'est pas incompatible !"