Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Soldes à Paris : plus de la moitié des commerçants sont satisfaits

mardi 4 août 2015 à 5:30 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Les soldes se terminent ce mardi soir. Plus de la moitié des commençants parisiens sont satisfaits de ces soldes d'été 2015. Au niveau national, le bilan est beaucoup moins bon.

Les soldes
Les soldes © Radio France/Martine Bréson

Vous avez encore une journée pour faire les soldes et profiter des dernières bonnes affaires. Pour les commerçants, c’est déjà l’heure du bilan. Au niveau national, pour ces soldes d’été 2015, les commerçants ont constaté un léger recul des ventes. Les soldes ont attiré moins de monde. Ils ont intéressé à peine plus de 74% des Français soit 2% de moins qu’en 2014.

A Paris en revanche, ils se sont très bien passés, mieux que l’année dernière (2014).

L’exception parisienne

A Paris, les soldes d’été 2015 ont rapporté gros. Bien souvent, pour ce dernier jour, les articles soldés sont peu nombreux. Les commerçants parisiens sont contents . Plus de la moitié (55%) sont satisfaits de ces soldes d’été. C’est 10% de plus qu’en 2014, révèle l’enquête de la Chambre de commerce et d’industrie Paris-Ile-de-France.

Petits prix et soleil

La politique des prix pratiquée par les commerçants parisiens s’est révélée payante. Dès le premier jour des soldes, la moitié des commerçants de la capitale proposait des rabais de 50% . Bintou tient un magasin de prêt à porter féminin et sa stratégie pour les prix a payé : "Nous, on a commencé à -50% et on a ajouté des -10% et des -20% pour des clientes privilégiées ". "Nos débardeurs sont passés de 19 euros à 8 euros. Les clients voyaient les produits du moment, ils se disaient qu’à -50% il ne fallait pas les rater ", raconte Alain, vendeur dans un magasin parisien. 

La météo était aussi au rendez-vous. Avec la canicule , les vêtements d’été, qui étaient soldés, se sont arrachés et sont partis très vite. "Avec les pics de chaleur, on a vendu beaucoup de bermudas, les T-shirts pareils. Et ce qui nous reste, c’est que de la grosse maille comme quoi les soldes ont vraiment marché grâce à la météo. L'année dernière, il faisait moins beau que cette année et au niveau des chiffres, cette année, on est plutôt satisfait s", indique Alain qui précise que son chiffre d’affaires est en hausse de 8% par rapport à 2014.

E fin des soldes

Les touristes ont beaucoup acheté

Les soldes ont aussi bien fonctionné parce que les touristes n’ont pas boudé la capitale comme on pouvait le craindre après les attentats de janvier 2015. Les touristes ont beaucoup acheté aussi bien dans les boutiques que dans les grands magasins.

S fin des soldes

Selon l’enquête de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France, les commerçants ont retrouvé le sourire, ils sont plus optimistes et 70% des vendeurs se déclarent confiants pour la saison prochaine.