Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Solidarité dans le Pays Beaunois pour une famille kosovare

samedi 26 août 2017 à 18:44 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Au printemps 2016, des Beaunois avaient créé le collectif Odyssée Beaune, en vue d'accueillir des familles de migrants. Les efforts ont abouti cet été avec l’installation d’une famille de quatre personnes à Nolay.

Blerta, Agim et leurs enfants, dans l'attente d'une vie meilleure, mais bien entourés à Nolay.
Blerta, Agim et leurs enfants, dans l'attente d'une vie meilleure, mais bien entourés à Nolay. © Radio France - Jacky Page

Nolay, France

Dans l’appartement de quatre pièces mis à leur disposition, Agim et sa compagne Blerta ne ménagent pas leurs efforts pour accueillir dignement leurs bienfaiteurs. Ce vendredi soir, une dizaine de membres du collectif se pressent autour de la table. Ce qui devait être un simple « apéro » se transforme vite en dîner complet. Au menu, goulasch kosovar et poulet rôti, fromage maison et tiramisu. Si la conversation dévie parfois sur des considérations culinaires (les plats sont très bons), elle revient vite au but de cette réunion conviviale : débattre des différents points qui posent encore problème.

Lors de sa fondation, le Collectif Odyssée Beaune avait fixé trois axes de travail : la recherche d'un logement, la construction d'un réseau d’accompagnement de proximité, et les ressources financières. Pour le logement, c’est donc chose faite. C’est à Nolay qu’un appartement a été déniché, moyennant un loyer modéré financé par 70 donateurs, qui par ailleurs se sont mobilisés pour fournir la totalité du mobilier. « On a même des amis qui sont allés en chercher jusqu’en Bretagne », précise Jean Volatier, de l'association Engagement Citoyen pour Beaune, l'un des fondateurs du collectif.

Le collectif s'est mobilisé pour accompagner et loger cette famille - Radio France
Le collectif s'est mobilisé pour accompagner et loger cette famille © Radio France - Jacky Page

Le déménagement a été réalisé le 22 juillet, et la petite famille a rapidement pris ses marques à Nolay. Agim est fier d’annoncer qu’il a accompli avec succès les démarches pour que son garçon de trois ans, Olti, aille à l’école à la rentrée du 4 septembre. Si l’enfant apprendra vite à parler français, ce n’est pas le cas de ses parents. Agim ne maîtrise pour l’instant que l’anglais, et les membres du collectif réfléchissent au moyen de donner au couple des cours de français.

"L'intégration se fait sans drame"

Autre problème soulevé : celui de l’argent liquide dont cette famille doit pouvoir disposer. « Que deviennent ces gens qui ont droit à la loi, mais n’ont plus de revenus, puisqu’ils n’ont pas le droit de travailler ? » s’insurge Jean-Pierre, fier de participer à cette initiative, lui dont la famille a émigré en provenance de Pologne. Le couple kosovar a été débouté de sa demande d’asile, et a engagé un recours. En France depuis deux ans, la famille s’est agrandie il y a 10 mois, avec la naissance, à Dijon, de la petite Olta, qui d’ailleurs a besoin de couches. Des pistes sont évoquées, les Restos du cœur, mais aussi la Croix-Rouge, qui a déjà assuré qu’elle en avait et pourrait les livrer à son antenne de Nolay.

« On vise un accompagnement provisoire », précise Jean Volatier. « Une fois que la procédure est terminée, les familles prennent leur autonomie ». Alors d’autres, en attente d’une aide, prendront le relais. Jean Volatier résume l’action de son collectif : « Si toutes les communes participent comme ça, cela permet d’accueillir tout le monde sans faire de bruit. Ça se passe très bien, ça fait de belles rencontres humaines, et puis l’intégration se fait sans drame ».

Si vous souhaitez soutenir cette initiative, vous pouvez vous manifester à l'adresse électronique collectifodysseebeaune@gmail.com