Société

Un pompier accidenté à Baho témoigne et remercie les "pouces levés"

Par Anne-Natacha Bouillon et Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mardi 16 août 2016 à 17:22

Guillem Miffre, pouce levé pour ses collègues et amis pompiers
Guillem Miffre, pouce levé pour ses collègues et amis pompiers - G. Miffre

Pour la première fois, le pompier Guillem Miffre s'exprime. Lui qui a été victime de ce dramatique accident le 13 juillet dernier à Baho (Pyrénées-Orientales) poursuit sa rééducation. Il remercie infiniment tous ceux qui l'ont aidé et à son tour, il soutient les pompiers blessés de l'Hérault.

Après l'accident d'un camion de pompiers à Baho, sur la route de Toreilles, le 13 juillet dernier, le président du club de rugby des pompiers catalans a crée une page Facebook, où de nombreuses personnes se sont prises en photo avec le pouce levé pour encourager les pompiers blessés. Des amis mais aussi de nombreux anonymes.

On compte près de 4.000 'J'aime' sur la page : des rugbymen internationaux, des stars comme Renaud, qui ont affiché leur soutien à ces pompiers grièvement blessés et qui ont perdu un ami dans l'accident, Bruno Collard.

Guillem Miffre est l'un des pompiers qui se trouvait à bord du camion accidenté. Grièvement blessé, au visage notamment, il est encore hospitalisé à la clinique Floride au Barcarès. Il sort ce vendredi, mais devra de nouveau être opéré au nez et à la mâchoire pour enlever une plaque.

Des messages pour se reconstruire

L'accident de Baho a fait un mort, le conducteur du camion, et trois blessés parmi les pompiers. L'un d'eux est déjà sorti de l'hôpital. Guillem Miffre sort donc de la clinique vendredi. Un quatrième pompier plus grièvement touché partira au centre de Cerbère à la fin du mois.

Dans sa chambre, le portable de Guillem est constamment allumé, à portée de main. Tous les messages l'aident à se reconstruire. Depuis l'accident, lui et ses amis pompiers ont reçu énormément de soutien, notamment via cette page Facebook. Et ça l'a beaucoup aidé :

"Ça fait du bien de se voir soutenu par plein de personnes, de voir un élan de solidarité qui prend même une ampleur internationale avec des sportifs anglais et même des jeux Olympiques. Pour eux ce n'est peut-être rien, mais pour moi c'est énorme."

Guillem : "Ca fait du bien de se sentir soutenu"

"Ça nous donne de l'énergie pour se battre et revenir plus vite. Ça doit notamment aider Arnaud à se battre un peu plus. On le sait qu'on est aimé, mais le fait de ne pas être seuls dans la difficulté, ça nous aide énormément. Rien que de voir un pouce levé et un 'J'aime' c'est énorme."

Soutien aux collègues héraultais

Du coup, Guillem a décidé de poster sa photo avec son pouce levé en soutien aux pompiers grièvement brûlés dans un incendie dans l'Hérault :

"Un 'J'aime' ça ne coûte rien, un pouce levé, un brassard blanc. J'ai demandé un brassard dans le service, ils m'ont dit qu'ils n'en avaient pas, alors j'ai envoyé un petit message. Les pompiers c'est comme une équipe de rugby, il faut de la solidarité, de l'amitié."