Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'ONG Solidarités International rend l'eau accessible dans les bidonvilles franciliens

Les gestes barrières sont mis en avant depuis le début de la crise du coronavirus pour limiter la propagation de l'épidémie. Mais comment se laver les mains sans accès à l'eau ? Solidarités International met en place des actions dans les bidonvilles de la région parisienne.

L'accès à l'eau dans les bidonvilles d'Île-de-France reste compliqué
L'accès à l'eau dans les bidonvilles d'Île-de-France reste compliqué © Maxppp - Jean-Baptiste Quentin

Se laver régulièrement les mains reste une des armes les plus efficaces pour lutter contre la propagation du coronavirus. Un geste simple qu'il peut être très difficile à réaliser quand l'eau manque. Solidarités International se mobilisent dans les bidonvilles de la région parisienne pour apporter le précieux liquide.

Des mesures habituellement mises en place sur les terrains de guerre

"Il y a des personnes qui n'ont accès ni à l'eau ni au savon et pour eux les gestes barrières sont très compliqués", explique Alexandre Giraud, directeur général de l'ONG et invité, ce jeudi, de France Bleu Paris. "On installe des rampes de distribution d'eau en se connectant sur les points publics et l'on distribue du savon ou des kits d'hygiène. Ce sont des actions assez simples que l'on a l'habitude de mener sur les terrains de conflits."

L'ampleur de la crise a poussé l'ONG à réagir. "Ce qui est étonnant, c'est qu'on travaille sur des terrains de grandes crises humanitaires et on a senti qu'on avait une responsabilité à intervenir en France, à côté de chez nous", explique le directeur de Solidarités International.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu