Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Solitude dans le monde agricole : des Ligériens témoignent

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Loire, France

"L'amour est dans le pré" entame sa 12e saison à la télévision mais loin des projecteurs de la téléréalité de nombreux agriculteurs célibataires ou divorcés souffrent de la solitude. Un sujet encore largement tabou dans le monde rural.

Pour les agriculteurs l'amour dans le pré est parfois bien difficile à trouver...
Pour les agriculteurs l'amour dans le pré est parfois bien difficile à trouver... © Maxppp - Maxppp

Difficile d'enquêter sur les relations sentimentales dans une profession où l'on a guère l'habitude de s'épancher sur sa vie privée...mais des agriculteurs ligériens ont tout de même accepté de me parler. Ils m'ont confié leur difficulté à faire des rencontres, les a-priori qu'ont les femmes sur leur métier et la peur qu'ils ont de vieillir et de finir seuls, sans compagnes à leur côtés.

1500 euros versés dans une agence matrimoniale pour... aucun rendez-vous !

Alain et Gérard ( à leur demande, leurs prénoms ont été changés) sont tous deux agriculteurs dans la Loire. A 42 ans, Alain vit toujours chez ses parents, en célibataire endurci. Avec son travail d'éleveur, les années ont défilé presque sans qu'il ne s'en aperçoive: "Quand on doit se lever tous les dimanches matins pour la traite, c'est pas facile d'aller faire la fête le samedi soir" résume-t-il. Il a pourtant bien essayé de faire des rencontres via une agence matrimoniale trouvée dans les pages d'une revue agricole, mais l'expérience lui à laissé un goût amer: "ils m'ont bien arnaqué. J'ai payé 1500 euros et au final je n'ai eu aucun rendez vous. J'ai été bien déçu de ce côté là".

Gérard, lui est divorcé depuis 11 ans. Ce quadragénaire n'a pas encore retrouvé quelqu'un avec qui refaire sa vie, et la solitude lui pèse de plus en plus, d'autant que sa fille grandit et est moins présente pour lui. " C'est normal qu'elle veuille vivre sa vie d'ado, ce n'est plus une enfant. Mais elle voit bien que son papa est tout seul, elle voudrait bien que je fasse une rencontre". Mais pour lui, les idées reçues sur les agriculteurs ont encore la vie dure: "les femmes croient toujours que parce que l'on est agriculteurs on ne part jamais en vacances, mais c'est faux! Moi je me suis organisé pour prendre des congés régulièrement, il faut bouger, sortir du monde agricole, découvrir d'autres choses"

" C'est très dur, mais dans la profession la solitude reste un sujet tabou" - Lydie, animatrice aux jeunes agriculteurs de la Loire.

Le problème c'est que les agriculteurs vivent trop souvent en vase clos: " nous on a pas de collègues de travail, en général on se retrouve tout seul toute la journée dans nos exploitation soupire Lydie, animatrice aux jeunes agriculteurs de la Loire. La jeune femme s'est marié à un agriculteur et a fondé une famille, mais elle a tenté d'aider ces collègues célibataires à travers un speed dating culinaire organisé dans la Vallée du Gier. Un atelier cuisine baptisé "Agri forever" qui a bien rassemblé la première fois mais n'a pas connu d'autre édition faute de participants inscrits ! Pourtant Lydie veut rester positive: "pour certains ça les a aidé: ils ont pu se rassurer en voyant qu'eux aussi ils pouvaient plaire."

Et "l'Amour est dans le pré " dans tout ça ? Si Gérard confie regarder parfois l'émission, il ne s'imagine pas y participer, mais trouve qu'elle permet de faire évoluer un peu les mentalités. Alain lui, n'y croit pas trop: il pense que l'émission est trop caricaturale et préfère garder sa vie privée. " Si je dois rencontrer quelqu'un, ce sera en tout discrétion."

La solitude dans le monde agricole: des ligériens témoignent

Choix de la station

À venir dansDanssecondess