Société

Somme : victime des attentats de Paris, Brice se reconstruit et retrouve les parquets du basket-ball

Par François Sauvestre, France Bleu Picardie samedi 10 décembre 2016 à 22:10

Brice a donné le coup d'envoi de Longueau-Gravelines
Brice a donné le coup d'envoi de Longueau-Gravelines © Radio France - François Sauvestre

Plus d'un an après avoir reçu une balle en pleine tête au Bataclan, Brice, trentenaire originaire de Marcelcave était de retour dans la Somme hier soir. Amoureux du basket, il a donné le coup d'envoi du match entre Longueau et Gravelines en Nationale 3.

C'est un combat qu'il continue mais il a gagné déjà beaucoup. Plus d'un an après les attentats de Paris où il a reçu une balle en pleine tête, Brice, trentenaire originaire de Marcelcave à l'Est d'Amiens était de retour dans la Somme hier soir. Amoureux du basket, ex-licencié du club de Villers-Bretonneux il a donné le coup d'envoi du match entre Longueau et Gravelines en Nationale 3.

Rencontre avec Brice, rescapé des attentats de Paris

Quand on lui demande "comment ça va?" Brice répond d'abord avec un grand sourire qui force l'admiration. Puis viennent les mots. Atteint d'une balle dont la trace est encore bien visible sur son visage il parle, avec difficulté mais de mieux en mieux grâce aux traitements et aux cours d’orthophonie. Il a fait d'énormes progrès qui lui permettent aujourd'hui de renouer avec le parquet. Il a recommencé les entraînements de basket avec son club du quinzième arrondissement de la capitale.

Force et courage

Hier soir, dans le gymnase de Longueau, en tribunes et sur le parquet on a salué "la force" de Brice. Le président du club Serge Tristram qui l'a invité "au nom de la famille du basket samarien" ajoute "le courage" et cite Brice en exemple. En Janvier dernier, lors d'un match déjà le club avait rendu hommage à Brice et lui avait envoyé un maillot dédicacé qu'il avait reçu dans sa chambre d'hôpital. Depuis, le jeune homme est debout, entouré par ses proches et il ne pense qu'à "avancer et oublier ce qui s'est passé l'année dernière."

Serge Tristram président du club de basket de Longueau