Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Son pharmacien lui apprend qu'il est ...mort !

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Poitou

C'est une histoire pour le moins insolite qui arrive à un Poitevin de 85 ans : Guy Giraud savait qu'il avait un homonyme en Charente-Maritime, jusque-là, ça ne lui avait pas posé problème, mais ce dernier est mort en septembre dernier, et là, surprise ! c'est le Poitevin qui a été rayé des fichiers de sa caisse maladie et prévoyance. Charge à lui de prouver qu'il est bel et bien vivant.

INSOLITE MORT CPAM Poitiers / Guy GIRAUD
INSOLITE MORT CPAM Poitiers / Guy GIRAUD © Radio France

C'est un grand gaillard, crâne rasé et boucle à l'oreille gauche, qui nous ouvre la porte de son appartement, quartier eds couronneries à Poitiers. La voix claire et le sourire facile, il n'a pas l'air mort du tout ce Guy Giraud-là, Et ce, malgré ses 85 ans. 

INSOLITE MORT CPAM 1 Poitiers

La semaine dernière pourtant, son pharmacien lui dit tout le contraire : Comme à son habitude dans cette officine, Guy Giraud vient chercher ses médicaments mensuels, mais cette fois-ci, la pharmacienne le regarde à deux fois. Elle est interloquée et finit par appeler son chef. Ce dernier jette un oeil sur l'écran et conclut : "Vous n'allez pas pouvoir vous faire rembourser, car sur votre carte vitale, il y a écrit que vous êtes mort !"... Guy Giraud qui est plutôt de bonne composition se met à rire. Son pharmacien qui le connaît bien désormais, lui délivre les médicaments. Il doit y avoir méprise, car son client est bel et bien vivant, là, devant lui.

"Vous n'allez pas pouvoir vous faire rembourser, car sur votre carte vitale, il y a écrit que vous êtes mort !

De retour chez lui, Guy Giraud tente de comprendre ce qu'il lui arrive, et il se souvient de cette carte vitale qu'il avait reçu chez lui en 1999. A l'époque la SNCF distribue les nouvelles cartes vitales avec les nouveaux matricules. En tant qu'ancien cheminot, Guy Giraud de Poitiers, reçoit la sienne, mais il y a un souci.

INSOLITE MORT CPAM 2 Poitiers

Le nouveau matricule de Guy Giraud le poitevin commence normalement: 1 30 06 17... Guy est bien un homme, il est né en 1930, au mois de juin (le 23/06/1930, NDLR), mais pas en Charente-Maritime, département 17, en Chine. Sur sa carte, Guy le Poitevin aurait dû avoir 1 30 06 99. Guy se dit que la caisse de prévoyance de la SNCF s'est trompée, mais que ça ne porte pas à conséquence, jusqu'à ce qu'il se fasse opérer du coeur en 2009, et qu'il fasse les démarches pour corriger cette petite erreur. Guy Giraud obtient donc sa nouvelle carte vitale à Poitiers. Tout suit son cours normalement jusqu'au 14 septembre 2014.Son homologue de Charente-Maritime meurt. L'administration le raye donc de ses fichiers. Mais comme son numéro de carte n'est pas le bon, c'est le Guy Giraud de Poitiers qui se retrouve mort aux yeux de l'administration.

Le hasard fait que les deux hommes sont nés le même jour et qu'ils sont d'anciens cheminots tous les deux

Aujourd'hui, le Poitevin doit prouver qu'il est vivant. et que c'est son homologue qui est mort. Il a commandé un extrait de naissance par internet, mais le temps que le document arrive, Guy est bloqué : Pas de voyages SNCF, pas de remboursements de médicaments, sa vie est en suspens. Mais Guy Giraud garde le sens de l'humour. "Vous voyez, ils veulent à tous prix m'envoyer au paradis, mais il ne veulent pas de moi, là-haut !", dit-il avec un sourire taquin, voire enfantin au coin des lèvres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess