Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SONDAGE - Coronavirus et confinement : en Auvergne-Rhône-Alpes, une forte volonté de se faire vacciner

Une étude Odoxa pour France Bleu, France Info et Groupama révèle ce vendredi que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir se faire vacciner contre le Covid-19. En Auvergne-Rhône-Alpes, les sondés sont près de la moitié à déclarer qu'ils ne respectent pas toujours les mesures sanitaires.

Selon ce sondage, 68% des personnes interrogées en Auvergne-Rhône Alpes se sont fait vacciner ou prévoient de le faire.
Selon ce sondage, 68% des personnes interrogées en Auvergne-Rhône Alpes se sont fait vacciner ou prévoient de le faire. © Radio France - Isabelle Gaudin

Des Français de plus en plus nombreux à vouloir se faire vacciner contre le coronavirus, 70% d'entre eux déclarent vouloir le faire ou l'avoir fait selon une étude* réalisée par Odoxa pour France Bleu, France Info et Groupama sur le vécu du confinement et les leçons à tirer de la crise sanitaire. L'autre tendance révélée par cette étude, c'est une acceptation des restrictions sanitaires qui s'érode sur l'ensemble du territoire. 

Dans ces résultats rendus publics ce vendredi, l'institut de sondage souligne que "les Français sont désormais impatients de se faire vacciner" (ils jugent, dans l'ensemble, que la campagne de vaccination est trop lente). Selon l'enquête, 69% des Français veulent se faire vacciner ou se sont déjà fait vacciner contre le Covid-19, soit près de 20 points de plus qu’en novembre dernier. En Auvergne-Rhône-Alpes, ils sont 68% à vouloir se faire vacciner ou à l'être déjà. 

Vous personnellement, vous ferez-vous vacciner ?
Vous personnellement, vous ferez-vous vacciner ? -

Du côté de l'accès aux tests, la situation s'est bien améliorée depuis un an mais 24% des sondés estiment qu'il est toujours difficile de se faire dépister, et le fait de vivre en zone rurale complique encore la donne. En Auvergne-Rhône Alpes, la proportion est un peu plus faible avec 17% des personnes interrogées qui déclarent que les test restent difficiles à réaliser. 

Estimez-vous qu'il est très facile, plutôt facile, plutôt difficile ou très difficile d'avoir accès à un test de dépistage du Covid-19 ?
Estimez-vous qu'il est très facile, plutôt facile, plutôt difficile ou très difficile d'avoir accès à un test de dépistage du Covid-19 ?

Des restrictions sanitaires qui pèsent et ne sont pas toujours respectées 

Parmi les questions posées par l'institut Odoxa dans cette étude, plusieurs concernent l'état d'esprit des Français face à la crise sanitaire, près de la moitié d'entre eux, 48% exactement, avouent ne pas toujours respecter les restrictions sanitaires et les gestes barrières. Les moins de 25 ans sont mêmes 70% à avouer les transgresser. L'Auvergne-Rhône Alpes est exactement dans cette moyenne avec 48% des personnes interrogées qui admettent transgresser les mesures sanitaires recommandées pour freiner l'épidémie. Ils sont d'ailleurs plus nombreux à ne pas respecter les règles en milieu rural (52%) que dans les grandes agglomérations (46%).

Quel respect des mesures de freinage de l'épidémie ?
Quel respect des mesures de freinage de l'épidémie ?

A la question "diriez-vous que le contexte épidémique du Covid-19 a, ou a eu, des effets sur votre santé psychologique ?" 66% des personnes interrogées ont répondu oui. La proportion est un peu plus faible en Auvergne-Rhône Alpes où 64% des sondés s'estiment impactés psychologiquement par la crise sanitaire

Diriez-vous que le contexte épidémique de covid-19 a, ou a eu, des effets sur votre santé psychologique ?
Diriez-vous que le contexte épidémique de covid-19 a, ou a eu, des effets sur votre santé psychologique ?

Conséquence directe et ces difficultés ressenties, 64% des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes assurent que la crise sanitaire va les pousser à remettre en cause certains aspects et choix importants de leur vie. Il ne s'agit pas forcément de changements radicaux mais, par exemple, après la crise, sept Français sur 10 voudront disposer plus librement de leur temps qu'avant et 26% chercheront un logement plus grand.  

Après la crise sanitaire, allez-vous remettre en cause de manière durable certains aspects et choix importants de votre vie ?
Après la crise sanitaire, allez-vous remettre en cause de manière durable certains aspects et choix importants de votre vie ? -

*Sondage La Voix des Territoires (vague 6), réalisé par Odoxa pour France Bleu, France Info et Groupama : une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 3.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet du 13 au 19 avril 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess