Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SONDAGE - Générosité des Français : l'Ile-de-France en tête des régions où on donne le plus

-
Par , France Bleu Paris

Selon le sondage Odoxa pour France Bleu, Leetchi.com et Le Parisien, publié ce mercredi, les Franciliens sont les plus généreux. Avec 321 euros par personne et par an, notre région arrive en tête des régions où on donne le plus devant l'Occitanie (226 euros) et les Hauts-de-France (216 euros).

Le Franciliens sont les plus généreux.
Le Franciliens sont les plus généreux. © Radio France - Martine Bréson

L'Ile-de-France est la région la plus généreuse de France. 

Dans notre région, où le niveau de vie médian est le plus élevé selon l’INSEE, le don moyen est de 321 euros par an et par personne. Il a baissé de trois euros par rapport à 2019. 

Il se situe, malgré tout, largement au-dessus de la moyenne nationale de 213 euros, révèle le sondage de l'Observatoire national et régional des générosités réalisé par Odoxa pour France Bleu, Leetchi.com et Le Parisien et  qui porte sur la générosité des Français en 2020.   

Les Franciliens sont les plus généreux
Les Franciliens sont les plus généreux - ODOXA

Des dons en baisse  

Si la crise sanitaire du Covid-19 n'a pas détourné les Français du don d'argent, le sondage Odoxa, publié ce mercredi, constate que le don moyen par Français (213 euros) a baissé en particulier chez les 50-64 ans et dans les foyers à hauts revenus

Par rapport à 2019, cette baisse est de 12 euros. Le nombre de personnes qui font un don est, malgré tout, resté stable.

Les Français donnent moins.
Les Français donnent moins. - ODOXA

Pourquoi on donne moins ?

Selon l'étude de l'Observatoire national et régional des générosités, si en 2020, les Français sont moins généreux, c'est en partie à cause du contexte économique

La crise rend les Français prudents et ils préfèrent mettre l'argent de côté. Les dépôts bancaires ont atteint des niveaux record de mars à juillet 2020, indique la Banque de France.  

Le confinement aurait aussi, peut-être, détourné les Français du don en argent en faveur des actions de solidarité. Les Français préfèrent venir directement en aide à leur famille, leurs proches ou leurs voisins en faisant des courses ou en achetant des médicaments, par exemple. 

Où vont les dons ?

Les dons vont d'abord à l'entourage proche
Les dons vont d'abord à l'entourage proche - ODOXA

Les dons à l'entourage proche devraient s'accentuer dans les années qui viennent. Les sondés déclarent en effet que, dans le futur, ils auront plutôt tendance à donner de l'argent à des personnes proches en difficulté plutôt que d'aider financièrement des associations locales, ou de financer des causes ciblées.   

Quant aux dons en lien avec l’épidémie de Covid, ils ont été versés en priorité pour les hôpitaux et le personnel soignant (38%) et pour la recherche sur le Covid-19 (23%).

Les Français privilégient plutôt les hôpitaux et la recherche.
Les Français privilégient plutôt les hôpitaux et la recherche. - ODOXA

L'enquête Odoxa a été réalisée auprès d'un échantillon de 3.000 personnes, représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus. Elle a eu lieu du 7 au 11 septembre 2020 sur Internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess