Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

SONDAGE - Générosité : en Nouvelle-Aquitaine, on a donné moins qu'ailleurs en 2020

La générosité des Français a été marquée par la crise économique et sanitaire liée au coronavirus démontre un sondage Odoxa-Leetchi pour France Bleu et Le Parisien ce mardi 6 octobre 2020. Selon ce sondage, la Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions de France où les dons ont été les moins élevés.

En Nouvelle-Aquitaine, le montant moyen du don est de 133 euros par donateur pour l'année contre 213 euros pour la moyenne nationale.
En Nouvelle-Aquitaine, le montant moyen du don est de 133 euros par donateur pour l'année contre 213 euros pour la moyenne nationale. © Getty - SOPA Images

Des Français toujours aussi nombreux à donner mais moins généreux : c'est la tendance révélée par une étude* sur la générosité des Français réalisée par Odoxa pour France Bleu, Le Parisien et Leetchi.com. L'Observatoire national et régional des générosités 2020 souligne ce mardi que la crise sanitaire et économique liée au coronavirus a probablement influencé les dons. Au cours des douze derniers mois, le montant moyen des dons a baissé. Les auteurs de cette enquête relèvent également "une certaine forme de "repli" du don vers l'entourage proche." Explications avancées par l'Observatoire : le contexte de crise et les incertitudes ainsi que le confinement qui a mené les Français à privilégier des actions de solidarité plus concrètes ou matérielles dans leur entourage immédiat. 

Tendance à la baisse du montant des dons

En Nouvelle-Aquitaine, cette tendance à la baisse du montant global du don est particulièrement marquée puisqu'on est à 133 euros par donateur pour l'année contre 213 euros pour la moyenne nationale. Pourquoi avoir donné moins ? Les personnes interrogées répondent qu'elles peuvent "moins se le permettre qu'auparavant" (76%) ou qu'elles ont "de plus en plus de doutes sur l'utilisation qui est faire des dons" (64%) ou encore qu'elles sont "trop sollicitées" (58%). La recherche médicale, la protection de l'enfance et celle des animaux arrivent en tête des causes privilégiées par les habitants de Nouvelle-Aquitaine selon ce sondage.

Des dons vers les hôpitaux et le personnel soignant

Selon cette étude, 8% des Français ont fait un don spécifiquement lié au Covid. Dans ce registre, les donateurs de Nouvelle-Aquitaine ont été particulièrement concernés par la solidarité avec les soignants car plus d'un donateur sur deux déclare avoir donné en priorité vers les hôpitaux et le personnel soignant. 

La plateforme Leetchi, également partenaire de cette étude, relève de son côté qu'entre le 1er mars et le 31 mai 2020, plus de 10.000 cagnottes solidaires liées à la crise du Covid-19 ont été créées et plus de 18 millions d'euros récoltés. En Nouvelle-Aquitaine, la collecte lancée par l'équipe de réanimation du CHU de Bordeaux a permis de récolter plus de 174.000 euros. Celle des joueurs du Stade Rochelais pour l'hôpital de La Rochelle a atteint 38.500 euros. Leetchi cite également les exemples d'une cagnotte lancée par un fabricant de mobilier de Charente-Maritime qui a élaboré des écrans de protection en plexiglas pour les commerçants restés ouverts dans le confinement et qui a collecté plus de 11.000 euros. Dernier exemple régional cité dans cette étude, ce mouvement de soutien à des agriculteurs et agricultrices proposé par un site de vente d'équipements agricoles et une association et qui a permis, notamment, à des viticulteurs de Dordogne et de Gironde de tenir le choc.

*Sondage de l’Observatoire national et régional des générosités, réalisé par Odoxa pour Leetchi.com, France Bleu et Le Parisien : une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 3.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet du 7 au 11 septembre 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess