Société

Sondage : les dirigeants majoritairement favorables à une petite sieste au travail

Par Marie Mutricy, France Bleu jeudi 3 juillet 2014 à 18:03

 Une petite sieste au travail -
Une petite sieste au travail - © MaxPPP

64% des directeurs administratifs et financiers seraient favorables à une sieste de moins de 20 minutes au travail selon un sondage du cabinet de recrutement Robert Half publié jeudi. Faire un petit somme au bureau est pourtant encore tabou en France, contrairement à d’autres pays comme l’Espagne, le Japon ou les États-Unis.

La sieste est bénéfique pour les entreprises qui devraient la considérer "avec beaucoup plus de sérieux que de raillerie" estime le cabinet de recrutement Robert Half, dans un sondage réalisé en décembre 2013 auprès des directeurs et responsables administratifs et financiers, et publié jeudi 3 juillet.

Plus de temps de transport, moins de repos

Car les salariés sont fatigués. Le Professeur Russel Foster, de l’Université d’Oxford, a démontré que nous avons perdu une à deux heures de sommeil depuis les années 50. En cause : l’allongement des temps de transports qui rognent sur les nuits des salariés.

Des salariés plus fatigués, plus stressés et donc moins efficaces. Une enquête de l’institut national du sommeil et de la vigilance a révélé que 19% des salariés s’assoupissent ou s’endorment au travail. Un français sur trois dort moins de six heures par nuit, ce qui n’est pas assez.

La sieste au travail encore taboue en France

Mais en France, il est toujours très mal vu de prendre quelques minutes après le déjeuner pour se reposer. Selon le cabinet de recrutement Robert Half, les mentalités sont en train de changer. 17% des directeurs et responsables administratifs et financiers considèrent qu’une sieste de moins de 20 minutes est acceptable, 47% qu’elle est envisageable.

Se reposer, ou dormir une quinzaine de minutes permet d’améliorer la concentration, l’attention et la mémoire des salariés. Elle permet aussi de lutter contre le stress et aurait un effet sur le nombre d’arrêts maladie.

Après Google, aux Etats-Unis, certaines entreprises s’y sont mis en France : Orange ou encore Novius, une PME spécialisée dans les logiciels et services Internet. Dans l’agglomération de La Rochelle, l’entreprise Léa Nature a installé une salle de sieste, que France Bleu La Rochelle a visité.